Réchauffement climatique

Alain Lenoir Mis à jour 05-Sep-2018

Selon Stéphane Foucart on a souffert de "Un été meutrier" "La saison estivale fut un long train de catastrophes, toutes favorisées ou aggravées par le réchauffement." (Le Monde du 2-3 septembre 2018).

Et les fourmis ?

Tom Bishop, de l'université de Liverpool, a étudié 14 montagnes d'Afrique du Sud, d'Australie et d'Amérique du Sud. Certains sites ont été suivis pendant 7 ans. Ils ont observé que la taille et la coloration plus sombre est plus forte avec les températures froides. Dans les zones plus chaudes, les fourmis sont plus petites et plus claires. Cependant, dans les déserts australiens, les fourmis sont plus sombres à cause des UV-B dangereux et alors la mélanine plus noire protège les fourmis. Cela montre que la composition de la myrmécofaune peut changer rapidement selon les variations climatiques avec une des fourmis plus petites et plus claires quand la température monte (Bishop et al 2015, APA 2016). A suivre pour ces années de réchauffement climatique.

Voir
- APA (2016) Yellow or black, large or small? Ant color and body size respond strongly to environment. Phys.org, 8 September 2016, p. https://phys.org/news/2016-09-yellow-black-large-small-ant.html. Pdf
- Bishop, T. R., Robertson, M. P., van Rensburg, B. J. & Parr, C. L. (2015), Contrasting species and functional beta diversity in montane ant assemblages. Journal of Biogeography. doi: 10.1111/jbi.12537