Insignifiance chimique, un gros mot

Alain Lenoir Mis à jour 13-Jui-2019


On sait que la reconnaissance coloniale chez les insectes sociaux est liée à la présence d’hydrocarbures cuticulaires (HCs). Le profil de ces HCs est spécifique de l’espèce (différents HCs) et aussi de la colonie (différences de proportions des HCs)
Certains individus n’ont pas le profil typique de leurs congénères. Les ouvrières nouveau-nées ont très peu d’HCs à l’émergence et peuvent être transférées dans une autre colonie de la même espèce et même d’une autre espèce (par exemple Manica rubida et Formica selysi : Errard 1994). On parle d’insignifiance chimique (chemical insignificance) (Lenoir et al 1999, 2001). La quantité d’HCs croit régulièrement pour atteindre le niveau des ouvrières matures. Cela prend 20 jours chez Aphaenogaster senilis (Ichinose et Lenoir 2009), 10 jours chez Cataglyphis iberica (Dahbi et al 1998). Chez la guêpe Polistes cela se fait en 3 jours (Lorenzi et al 2004a).
On trouve aussi cette insignifiance chimique chez des myrmécophiles qui doivent s’infiltrer dans une colonie hôte et être ensuite tolérés. Exemple le lépisme myrmécophile blanc chez Aphaenogaster senilis. Ce lépisme peut vivre dans beaucoup d'espèces différentes (Lenoir et al 2012).
Autre phénomène : la « transparence chimique » (chemical transparency). Certaines classes d’hcs sont importantes pour la reconnaissance coloniale comme les méthyl-alkanes branchés, et s’ils sont en faible quantité les intrus passent inaperçus. C’est le cas de la guêpe parasite Vespa dybowski où les branchés sont à moins de <1% (Martin et al 2008).


Voir
- Dahbi, A., X. Cerdá and A. Lenoir (1998). Ontogeny of colonial hydrocarbon label in callow workers of the ant Cataglyphis iberica. Compte Rendus Académie des Sciences Paris 321: 395-402. Pdf
- Errard, C. (1994). Development of interspecific recognition behavior in the ants Manica rubida and Formica selysi (Hymenoptera: Formicidae) reared in mixed-species groups. Journal of Insect Behavior 7(1): 83-99.
- Ichinose, K., and Lenoir, A. (2009). Ontogeny of hydrocarbon profiles in the ant Aphaenogaster senilis and effects of social isolation. C.R. Biologies 332, 697-703. Pdf
-
Lenoir, A., D. Fresneau, C. Errard and A. Hefetz (1999). The individuality and the colonial identity in ants: the emergence of the social representation concept. Information Processing in Social Insects. C. Detrain, J. L. Deneubourg and J. Pasteels. Basel, Birkhäuser Verlag: 219-237. Pdf
- Lenoir, A., P. D'Ettorre, C. Errard and A. Hefetz (2001). Chemical ecology and social parasitism in ants. Annual Review of Entomology 46: 573-599. Pdf
- Lenoir, A., Chalon, Q., Carvajal, A., Ruel, C., Barroso, A., Lackner, T., and Boulay, R. (2012). Chemical integration of myrmecophilous guests in Aphaenogaster ant nests. Psyche 2012, 840860. doi.org/10.1155/2012/840860. Pdf
- Lorenzi, M.C., Sledge, M.F., Laiolo, P., and Turillazzi, S. (2004a). Cuticular hydrocarbon dynamics in young adult Polistes dominulus (Hymenoptera Vespidae) and the role of linear hydrocarbons in nestmate recognition systems. Journal of Insect Physiology 50, 935-941.
- Martin, S.J., Takahashi, J., Onob, M., and Drijfhout, F.P. (2008). Is the social parasite Vespa dybowskii using chemical transparency to get her eggs accepted? J. Ins. Physiol. 54, 700-707.