Fourmis rousses

Alain Lenoir mis à jour 23-Jan-2019

Les fourmis rousses du groupe Formica rufa sont très importantes dans nos forêts. Torossian (et Humbert 1982) avaient un état de leur rôle en montagne pyrénéenne et alerté du danger de leur diminution. 30 ans plus tard Marage (et al 2017) ont repris ce bilan sur le même site et consaté une forte chute de la densité des nids, en moyenen de 20 à 10 nids / hectare. Cependant le volume des nids a augmenté C'est lié au développement des pistes de ski et à la nature des peuplements forestiers.

Elles sont protégées et si l'on doit construire une autoroute on va les déplacer (voir Expulsion et relogement).

Dans les forêts allemandes, selon Peter Wohlleben (2017) elles sont nouvelles venues arrivée dans le sillage des épicéas et des pins. Elles ne peuvent pas avoir été présentes dans les forêts de feuillus originelles (Pdf). Elles sont de grandes consommatrices de miellat de pucerons (Pdf)

- Chez la fourmi rousse Formica pratensis il existe deux types de colonies, monocaliques (un seul dôme) ou polycaliques. Les colonies monocaliques sont très agressives envers tous les autre nids alors que chez les polycaliques la réponse dépend de la distance et la parenté génétique (Aksoy et Camlitepe 2018).

Quelques photos de dômes de fourmis rousses.

Un conte de Noël (Bull Intérieur SF-UIEIS 1989) :

Voir
- Aksoy, V. and Y. Camlitepe (2018). Effects of genetic relatedness, spatial distance, and context on intraspecific aggression in the red wood ant Formica pratensis (Hymenoptera: Formicidae). Turk J Zool 42. doi:10.3906/zoo-1708-17
- Marage, D., G. Lempérière and C. Voreux (2017). Trente ans plus tard... Les fourmis rousses des bois, toujours un bon indicateur de l'état de conservation des forêts de montagne ? Revue Forestière de France 114: 111-120. Pdf
- Torossian, C. and P. Humbert (1982). Les fourmis rousses des bois et leur rôle dans l'écosystème forestier. Revue Forestière de France 24: 32-41. Pdf
- Wohllenben, P. (2017). La vie secrète des arbres, Les Arènes. 268p.