Georges Le Masne 

Alain Lenoir - Mis à jour le 18-Mar-2021

J'ai connu Georges Le Masne quand j'ai été nommé assistant de psychophysiologie à Tours en 1968. Il fallait inventer des travaux pratiques pour les étudiants de licence de psychologie. Nous avons été à Marseille le voir et pour parler de fourmis. Il nous avait reçus avec Guy Le Roux et donné plein de conseils.

G. Le Masne a été élève de P.-P. Grassé et nommé au CNRS à Marseille. Il n'y a presque pas de photos de lui. Il n'a jamais écrit de véritable doctorat d'état alors que c'était la règle à l'époque. Il a beaucoup travaillé sur les Plagiolepis parasites (voir Le Masne 1956), la fondation semi-indépendante de Manica (ex Neomyrma) rubida. Il a publié une vingtaine d'articles.

Il a publié un long et très riche article sur les relations entre adultes et avec le couvain chez les fourmis (Le Masne 1953). Cet article st une vraie mine d'informations, à consulter apr tous ceux qui s'intéressent au comportement des fourmis. Cet article a été simplement repris pour une soutenance un peu fictive de doctorat d'état en 1970 (Le Masne 1970). Le jury était composé de P.-P. Grassé (Président), B. Possompès, J. Bergerard et P. Pesson. C'est sans doute le CNRS qui l'a obligé à faire cette soutenance.

En 1952 :

En 1973 (à gauche) :

Le Masne rapporte des observations de Bethe (1898) : si on enduit des fourmis d'une colonie A avec un broyat à l'eau d'une colonie B elles sont tolérées dans B mais de manière temporaire (in Grassé, X2, p. 1113)

Il y a une espèce de fourmis Formica lemani, mais décrite par Bondroit en 1917...

Selon Alain Dejean (Interview du 13 avril 2020) : "Georges Le Masne m’a reçu à Marseille durant l’été suivant [après 1975] pour me prodiguer des cours particuliers d’éthologie (l’époque permettait cela)."

Selon Luc Passera "En relisant ce que j’ai écrit sur Ledoux, j’ai regretté que personne n’est pu écrire quelques lignes sur Le Masne. Peu productif (mais des papiers de qualité) il avait pourtant des centaines de pages d’observations dans ses tiroirs. Dont un manuscrit achevé sur Plagiolepis grassei auquel il m’avait demandé de collaborer. Il a toujours trouvé une excuse pour le conserver et ne pas le publier ! Mais c’était un perfectionniste qui attendait la énième preuve pour publier. Je pense que dans les années 60/70 il connaissait toute la littérature fourmis. De plus il avait une culture générale encyclopédique. C’était un régal de parcourir la Provence avec lui." (mail du 1er mai 2020).

Une nouvelle espèce en l'honneur de Georges Le Masne : Myrmica lemasnei, dans les Pyrénées, parasite sans ouvrières de Myrmica sabuleti par Francis Bernard (Bernard 1968. p. 123-124).

Voir
- Le Masne, G. (1941). Tubicera lichtwardti Schmitz (Dip. Phoridae), hôte de Plagiolepis pygmaea (Hym. Formicidae). Bulletin de la Socété Entomologique de France 46: 110-111.
- Le Masne, G. (1953). Observations sur les relations entre le couvain et les adultes chez les fourmis. Ann. Sci. Nat. Zool. 15: 1-56. Plan de l'article
- Le Masne, G. (1956). Recherches sur les fourmis parasites. Plagiolepis grassei et l'évolution des Plagiolepis parasites. C. R. Sean. Acad. Sci. Paris 243: 673-675.
- Le Masne, G. and C. Torossian (1965). Observations sur le comportement du coléoptère myrmécophile Amorphocephalus coronatus (Brenthidae) hôte des Camponotus. Insectes Sociaux 12.
- Le Masne, G. (1967 ). Les transports mutuels autour des nids de Neomyrma rubida Latr.: un nouveau type de relations inter-specifiques chez les fourmis, Comptes Rendus du 5th Congres de l'Union Internationale pour l'Etude des Insectes Sociaux, Toulouse, 5-10 Jul. 1965, p. 303-322. Pdf
- Le Masne, G. (1970). Observations sur les relations entre individus dans les sociétés de fourmis. Thèse Doctorat ès Sciences Naturelles, avec discussion. Ann. Sc. Nat. Zool, 1953 11ème série, 15: 1-56. Pdf
- Le Masne, G. and A. Bonavita (1969). La fondation des sociétés selon le type Myrmecia chez la fourmi Manica rubida Latr., Comptes Rendus du Congres de l'Union Internationale pour l'Etude des Insectes Sociaux, Bern 1969: 136-147. Pdf
- Le Masne, G. and A. Bonavita (1969). La fondation des sociétés selon un type archaïque par une fourmi appartenant à une sous famille évoluée. Comptes Rendus des Séances de l'Académie des Sciences, Paris, D 269: 2373-2376.