Rémy Chauvin (1913 - 2009)

Alain Lenoir mis à jour 15-Mai-2021

On trouvera facilement sur Internet tout sur Rémy Chauvin.. Dommage sa mort est passée presque inaperçue. Il s'est beaucoup intéressé aux fourmis rousses (Chauvin1972, 1990) et aux abeilles où il cherchait l'élixir de longue vie qu'il appelait la survivone... (Chauvin 1981, 1990b). En fait on a trouvé plus tard que la gelée royale contient une protéine, la royalactine. Cette substance est efficace aussi chez la drosophile, elle affecte la taille des cellules et la longévité (Kamakura 2011; Robinson 2011). C'était peut-être ce que cherchait Chauvin ?

R. Chauvin est dans le dictionnaire "Des naturalistes de A à Z" :

   

Je viens de lire le livre de souvenirs de Rémy Chauvin, chercheur passionné d’insectes comme les fourmis et les abeilles. Il se posait en 1990 déjà la question à propos des pesticides : « Ces produits, en principe ne sont pas toxiques pour l’homme car étudiés isolement, leur toxicité aiguë est très faible… Mais qu’en est-il de l’administration répétée de doses faibles de plusieurs produits à la fois ou successivement ? » Il avait déjà deviné à cette époque l'effet cocktail des perturbateurs endocriniens (on ne connaissait même pas ce nom de perturbateurs endocriniens à cette époque) (Chauvin 1990) (p. 237). Dans son livre "Dieu des fourmis, Dieu des étoiles" (1988) il se montre très antidarwinien et règle ses comptes avec le prix Nobel Jacques Monod. Il n'hésite pas à parler du "grand ingénieur" qui règle l'évolution (p. 240).

Rémy Chauvin était redouté dans les colloques de la Section Française UIEIS dans les années 80 car en haut de l'amphi il semblait somnoler, mais à la fin de l'exposé il se réveillait et posait "la question perfide". D'ailleurs il se vantait d'avoir la réputation d'empoisonneur public" (1988 p. 77).

Des souvenirs personnels : vers 1980 je suis nommé par le Comité National des Universités à La Sorbonne (Paris V) sur le poste de Rémy Chauvin, poste prestigieux. Je vois le directeur de l’UFR Sciences Humaines qui me reçoit très gentiment, on parle d’emploi du temps.. Hypocrite ! En effet quelques semaines plus tard, je comprends que cela ne va pas marcher. Le président de l'université que je vois plus tard me dit en effet qu’ils ont décidé de refuser ma nomination, car le poste était prévu pour une autre personne. Rémy Chauvin me dit aussi plus diplomatiquement que je ne faisais pas le poids, ce qui était sans doute vrai. Et en plus j'étais syndiqué..

Deux films avec Rémy Chauvin :
- Les sociétés d'insectes
(RTF 11 mai 1961. 9 min 50). A voir sur INA "Il parle ensuite des fourmis, qui savent élever des pucerons et en prendre soin, et qui cultivent certains champignons. Les fourmis guerrières pratiquent le rapt des nymphes [ce sont les Polyergus], et certaines d'entre elles se droguent." Les fourmis qui se droguent sont celles qui élèvent des staphylins qui émettent des substances dont les fourmis raffollent.
- Le comportement social des fourmis, avec Jacques Lecomte (RTF 26 oct 1961, 9min) Voir sur le site INA

Le Bal des abeilles. selon Catherine Vincent (2001) "Quelle mouche a donc piqué Rémy Chauvin, professeur honoraire d'éthologie à l'université Descartes, et Patrice Serres, dessinateur ? Gageons, en tout cas, qu'ils se sont bien amusés, et saluons le fruit de leur rencontre : Le Bal des abeilles, bande dessinée publiée par la petite maison d'édition Goral, est une réussite. Une fiction que ni Jules Verne ni Karl von Frisch n'auraient reniée, "où le vraisemblable est inventé et l'incroyable vrai", dans laquelle un minuscule robot, placé dans les rayons de cire d'une ruche éthiopienne, permet de communiquer avec ses habitantes... et de nous apprendre quantité de détails – tous scientifiquement exacts – sur leur vie privée. Le dessin est réaliste, et le suspense, bien construit, reste entier. Cet épisode est en effet le premier d'une trilogie. On attend donc la suite". Il n'y a jamais eu de suite.

B. Darchen, dite la Fourmi, dans son livre "Le message de la fourmi" cite Rémy Chauvin qui a été son parrain de thèse. La médium entre en contact avec Chauvin et à la fin de la communication, une fourmi se promène dans la pièce.. Dans ses souvenirs elle parle aussi de R. Chauvin "A cette époque, vu ma situation perdue dans la nature, le Pr Grassé me fit avoir un poste (alimentaire) au CNRS où j'eus à cette occasion un parrain de thèse, le Pr Chauvin. Ce dernier avait créé quelques années auparavant un laboratoire dédié à l'abeille domestique à Gif s/Yvette. J'allais donc rendre visite à ce parrain .. qui me reçut gentiment en me donnant pour conseil : "Etudiez ce que ces fourmis ont de particulier" ..  Je repartis avec ce viatique." et de son jury de thèse : "Arrivée au bout de mes peines, je soutiens ma thèse où dans mon jury figuraient 3 professeurs dont le Pr Chauvin qui en guise de compliments m'avoua "Je pensais que toute seule aux Eyzies, vous n'y arriveriez jamais." ... Car c'était vrai, je n'ai bénéficié d'aucun guide digne de ce nom.. merci du peu !"

Didier Van Cauwelaert, dans "Les émotions cachées des plantes" Plon (2018) parle de Rémy Chauvin : "le Dr Jean Barry, célèbre phlébologue bordelais, qui consacra une étude impressionnante aux effets de la pensée sur la croissance des plantes. Sa publication en 1993 dans Recherche technologie île-de-France, ou-vrage dirigé par le ministère de l'Enseignement supérieur, lui valut dans les milieux universitaires la haine des rationalistes et l'amitié admirative du Pr Rémy Chauvin, qui le surnomma du haut de sa chaire en Sorbonne « le Cadet de Gascogne de la parapsychologie ». Pour l'un comme pour l'autre, les phénomènes hâtivement qualifiés d'« irrationnels » ne demandent qu'à être compris dans un cadre scientifique." (p.63-64).

Quelques livres
- Dieu des fourmis Dieu des étoiles. Le Pré aux Clercs 1988, 250 pages. Il explique "Pourquoi consacrer plus de quarante années d'une vie d 'homme de science à un seul sujet, celui des insectes sociaux ? ... quand j'ai entrepris d'étudier les fourmis.. j'aimais ces petits monstres.. ". Livre très antidarwinien..
-
Rémy Chauvin. Congrès CNRS Modèles animaux du comportement humain en 1970 (édité par le CNRS en 1972). Seulement dans les biblothèques universitaires.
- Chauvin, R. (1990). Une étrange passion. Une vie pour les insectes, Le Pré aux Clercs. 269p.
- Rémy Chauvin (Auteur) et Patrick Serres (Illustrateur) (2001). Le Bal des abeilles, Editions du Goral, 42 planches (voir Vincent 2001).
- Le monde des fourmis, éd. Plon 1969, rééd. du Rocher 1994, complétée
- Des fourmis et des hommes, éd. France-Empire, 1979
- Les sociétés animales, éd. PUF, 1982 ; rééd. Quadrige/PUF, 1999

Quelques photos

1976 :    et 1988 :

En 1961       

avec Jacques Lecomte

     Avec Henri Verron à gauche

Au congrès CNRS Modèles animaux du comportement humain en 1970, de Rémy Chauvin (édité par le CNRS en 1972)

Avec Georges Chapoutier et Robert Ropartz en 1973  

Quelques étudiants
- Pierre Jaisson

Publications en français
- Grassé, P. and R. Chauvin (1944). L'effet de groupe et de la survie des neutres dans les sociétés d'insectes. Rev Sci 82: 261-264.
- Rémy Chauvin : les sociétés d'insectes. RTF 11 mai 1961. 9 min 50. A voir sur INA. "Il parle ensuite des fourmis, qui savent élever des pucerons et en prendre soin, et qui cultivent certains champignons. Les fourmis guerrières pratiquent le rapt des nymphes [ce sont les Polyergus], et certaines d'entre elles se droguent." Les fourmis qui se droguent sont celles qui élèvent des staphylins qui émettent des substances dont les fourmis raffollent."
- Chauvin, R. (1972). Sur le mécanisme de l'effet de groupe chez les abeilles. Bull. Intérieur SF-UIEIS N2: 62-68. Pdf
- Chauvin, R. (1980). Sur la toxicité pour les abeilles des extraits d'abeilles adultes. C.R. UIEIS Sct. française - Lausanne 7-8 sept. 1979: 127-131. Pdf
- Chauvin, R. (1981). La «Survivone» substance qui induit la suvie des abeilles isolées. Insectes Soc 28: 223-231.
- Chauvin, R. (1984). Sur la constitution chimique de la survivone des abeilles. Actes Coll. Insect. Soc. 1: 203-204. Pdf
- Chauvin, R. (1990). Sur une technique nouvelle permettant l'observation d'une colonie nombreuse de Formica polyctena. Actes Coll. Insect. Soc. 6: 235-236. Pdf

Réf
- Kamakura, M. (2011). Royalactin induces queen differentiation in honeybees. Nature 473(7348): 478-483.
- Robinson, G. E. (2011). Royal aspirations. Nature 473(7348): 454-455.

- Vincent, C. (2001). L'abeille, un cerveau qui fait la différence. Le Monde 25-26 novembre 2001.