Fourmi argentée du désert Cataglyphis bombycina

Alain Lenoir mis à jour 09-Sep-2021

Ces fourmis ont un système de navigation très perfectionné avec le soleil et peuvent aller jusqu'à 600 m de leur nid, courant jusqu'à 1m/s (300 m/s à l'échelle humaine). Elles sont capables de résister à des chaleurs de 50° (même peut-être 60°), ce qu'aucun autre animal ne peut faire. C'est grâce à leurs poils, ce qui leur a valu le nom bombycina du latin robe de soie. Selon Serge Aron : "C'est un cas vraiment extraordinaire car les poils de ces fourmis ont une section triangulaire, et non pas circulaire comme nous. Cette formation particulière leur permet de créer un effet miroir et de réfléchir la lumière à 98 %. Voilà donc d'où vient cette couleur argentée au soleil !". Et Quentin Willot de l'équipe d'Aron "On a réussi à montrer que cet insecte est capable de protéger ses muscles pendant sa course sur un sable chaud à 80°C" (voir Bollekens et Desnoyer 2018). Voir aussi Mayer N. (2021).

C. bombycina  récoltées dans le désert marocain au sud de Ouarzazate

     des soldats :        

C. bombycina dans la thèse de Delye (1968) :

          

La fourmi argentée du désert C. bombycina a beaucoup de succès avec des photos de Patrick Landmann : Sa majesté la fourmi argentée (Paris Match, 5 juillet 2001) avec interview de Christian Peeters (Laboratoire d'Écologie de Paris 6).

Photos :

             

Voir aussi Miss bombycina, conçue pour la survie en enfer (Ça m'intéresse, septembre 2001) avec interview de Rüdiger Wehner (Université de Zurich) par Jean-Pierre Vrignaud. Pdf

En 2020 on a imaginé un vote pour choisir la fourmi du confinement. Notre collègue marocain Ahmed Taheri avait mis le vote sur le site de l'association des entomologistes marocains (1 600 adhérents !!), et en 24 heures j'ai été inondé de votes (plus de 60) dont le résultat a été unanime : 100% de voix pour Cataglyphis bombycina, Ahmed a alors arrêté le vote. J'ai donc décidé de créer un prix spécial "La fourmi marocaine de 2020".

Cette fourmi est aussi l'une des espèces les plus rapides. Elle peut aller jusqu'à 108 fois sa longueur de corps par seconde, soit 85,5 cm/s. Ses pattes touchent le sol seulement 7 millisecondes (Pfeffer et al 2019, Voir Sample Ian 2019). Cette information a été reprise un peu partout dans les sites web avec le même contenu; par exemple "85,5cm/s C'est la vitesse record atteinte par la fourmi argentée du Sahara Cataglyphis bombycina. Malgré ses pattes plus courtes, elle dépasse allègrement sa cousine C. fortis (62 cm/s) grâce à des fréquences de foulées élevées, allant au-delà de 40Hz.". (La recherche Décembre 2019, p.19). Voir Francis Bernard avait mesuré 2,80 m/s chez Cataglyphis albicans mais sans doute peu fiable (Bernard 1984).

      

Selon Ahmed Taheri : "La fourmi argentée Cataglyphis bombycina. En plein désert et à midi, tous les insectes sont confinés ! La cause ce n'est pas Covid-19, mais les rayons du soleil qui brûlent le sable ! La fourmi argentée saharienne (Cataglyphis bombycina), la plus rapide du monde et la plus adaptée à supporter la chaleur, est la seule qui profite de la situation en quête de nourriture composée d'insectes grillés n'ayant pas respecté le confinement !" (mail du 16 juin 2020)

      

Voir une vidéo explicative "Les super pouvoirs de la fourmi argentée" avec Serge Aron (juin 2018)

Une autre vidéo sur Youtube : Pour la science, des fourmis se font épiler ! (24 mai 2016)

Dans le livre Ants. Workers of the world Eduard Florin Niga et Eleanor Spicer Rice (2021) les auteurs citent la fourmi argentée "La fourmi argentée saharienne (Cataglyphis bombycina) peut filer sur le sable brûlant d’Afrique du Nord à une vitesse fulgurante. Elle peut atteindre une vitesse de plus de 900 m/s. Proportionnellement à la taille de son corps, c’est comme si un humain parcourait plus de deux terrains de football avant que vous n’ayez terminé de dire : « Il-Elle va vite ! »." "Certaines espèces, comme les fourmis légionnaires, sont presque aveugles. Elles trouvent leur chemin grâce à leur odorat et leur toucher. D’autres, comme Gigantiops destructor, possèdent de grands yeux, qui recouvrent la majeure partie de leur tête. Ce trait physique aiderait ces fourmis sauteuses à bondir dans la forêt amazonienne pour se nourrir de nectar ou de petits arthropodes. Parallèlement, les fourmis argentées sahariennes possèdent trois yeux au centre de leur front qui leur permettent de détecter la lumière.".

Voir
- APA (2016) Reflective Saharan silver ant hairs thermoregulate, create bright color. 2016, April 13, p. http://phys.org/news/2016-04-saharan-silver-ant-hairs-thermoregulate.html
- Bernard, F. (1984). Recherches sur les vitesses des fourmis. Actes Coll. Insect. Soc. 1: 151-160. Pdf
- Bollekens, P. and A. Desnoyers (2018) Comment des fourmis résistent-elles aux chaleurs extrêmes du désert?. https://www.rtbf.be/info/societe/detail_comment-des-fourmis-resistent-elles-aux-chaleurs-extremes-du-desert?id=9964334 Pdf  Voir une vidéo sur le site rtbe.
- Délye, G. (1957). Observations sur la fourmi saharienne Cataglyphis bombycina Rog. Insectes Sociaux 4: 77-82.
-
Mayer N. (2021) Bêtes de science : l’incroyable sens de l’orientation des fourmis du désert (Futura Planète 21 juillet 21)
- Pfeffer, S. E., V. L. Wahl, M. Wittlinger and H. Wolf (2019). High-speed locomotion in the Saharan silver ant, Cataglyphis bombycina. The Journal of Experimental Biology 222(20): jeb198705. 10.1242/jeb.198705
- Pouydebat, E. (2017). L'intelligence animale, Odile Jacob. 212p. Sur le GPS de la fourmi argentée Pdf
- Sample, I. (2019) Fastest ants in world found in northern Sahara, researchers say theguardian.com, 16 Octobre 2019, Lien (avec une vidéo)
- Vrignaud, J.-P. (2001). Miss bombycina . Paris Match, 5 juillet 2001 : p. 88-97 (Pdf complet) et Interview de R. Wehner
- Willot, Q., P. Simonis, J.-P. Vigneron and S. Aron (2016). Total Internal Reflection Accounts for the Bright Color of the Saharan Silver Ant. PLoS ONE 11(4): e0152325. doi:10.1371/journal.pone.0152325. Libre de droits