Piqûres de fourmis

Alain Lenoir mis à jour 26-Oct-2020

Attention, toutes les fourmis ne piquent pas. Les fourmis Formicines (Formica, Lasius, Camponotus..) ou Dolichodérines (Tapinoma, Linepithema..) ne piquent pas mais peuvent mordre ou projeter de l'acide formique. Par exemple les oecophylles défendent férocement leurs arbres en mordant l'adversaire.

Les fourmis qui piquent le font avec un aiguillon qui injecte du venin. Selon P. Barthélémy « l'entomologiste américain Justin Schmidt a consacré une partie de sa carrière à classer sur une échelle de 0 à 4 la douleur engendrée par la piqûre de 78 espèces d'hyménoptères. Le 0 était obtenu par les bestioles dont le dard ne pouvait pénétrer la peau ; l'abeille décrochait un 2 ; la note la plus élevée est revenue à Paraponera clavata, une fourmi d'Amérique latine surnommée « fourmi balle de fusil » ou encore « fourmi 24 heures » » (Barthélémy 2014).

Paraponera clavata dans de la résine :

Plus récemment le présentateur Coyote Peterson a voulu se mesurer à la morsure de la fourmi balle de fusil qui règne en maître sur l’échelle des piqûres et morsures d’insectes les plus douloureuses. En termes de douleur, Paraponera clavata trône tout en haut de l’index Schmidt de pénibilité des piqûres d’hyménoptères. L’entomologiste Justin O. Schmidt, qui a été accidentellement piqué par une foule d’insectes au cours de ses travaux de recherches, a notamment comparé la douleur de la morsure de Paraponera à la sensation de « marcher sur du charbon de bois ardent avec un énorme de 7 centimètres planté dans le talon, pendant 24 heures ». La douleur est liée à un neurotoxique, la ponératoxine. Suite à cette aventure malheureuse, le chercheur a décidé de se servir de ses expériences pour former une échelle de douleur relative. Elle va de 0 (piqûre inoffensive) à 4. Outre cette espèce de fourmi, seules les guêpes du genre Pepsis peuvent se targuer d’atteindre le dernier niveau de douleur. Notez que malgré les souffrances horribles et durables qu’elles procurent, ces fourmis sont rarement la cause de décès chez les humains. Toujours est-il que le présentateur de la chaîne Brave Wilderness, Coyote Peterson, a voulu ressentir de lui-même la douleur infligée. Voir par exemple Sciencepost avec une vidéo :

  


Pendant une émission d'aventure un animateur s'est fait piquer par Paraponera : "L'animateur lui-même a été blessé lors du tournage puisqu'il a été piqué par une fourmi dite "balle de fusil", ou "bullet ant". "J'ai été piqué lors du tournage de l'épisode de la jungle par cette espèce de fourmis qui lorsqu'elle te pique te donne une douleur équivalente à celle d'une balle de fusil, si ce n'est que ça dure 24 heures", a-t-il confié, ajoutant : "Ça fait très très mal. Je ne faisais pas le fier même si j'ai eu de la chance, j'ai eu de la chance, c'était à travers la chemise dont la douleur durait moins longtemps et était moins intense. 24 heures de morphine et ça passe" (Poulle 2018). Selon Géo (Gurdjian 2019) Paraponera clavata serait bien la fourmi la plus dangereuse. Selon Aïyana Chasseuse de fourmis le rituel de passage de l'enfance des garçons à l'adulte est très difficile et long. Aïyana dit : "Je suis fière de mon père, Tamani, qui sera le chef de notre village dès demain. Il a réussi toutes les épreuves dictées par les dieux. Il a subi sans crainte toutes les douleurs, les morsures des guêpes et des fourmis." (p.26) et dans les commentaires du livre "On les habille de parures de plumes avant de les déshabiller pour recouvrir leurs dos, leurs cuisses et leurs fesses de fourmis ou de guêpes. C'est douloureux, mais ils ne doivent pas pleurer." (p.112). Les fourmis sont des Paraponera. Selon Alain Dejean "Les chamanes coincent des Paraponera entre le tissage de feuilles de palmiers (ils doivent éviter de se faire piquer) et mettent ces vanneries sur le dos des adolescents qui passent à l'âge adulte." "J'ai été piqué une fois à la cuisse par Paraponera clavata (ouvrière pas vue qui devait être dans les feuillages de Base Vie) et partiellement à travers une double épaisseur de poche plastique. Cela fait bien mal, mais c'est tout, mais peut entrainer une stimulation importante de la plaque motrice du muscle piqué. C'est une douleur qui rappelle celle de Tetraponera aethiops d'Afrique." (mail 26 oct 2020).

Pourtant, selon A. Dejean la fourmi qui a la piqûre la plus douloureuse est Tetramorium africanum : "qui dépasse absolument tout, la douleur très forte, qui se généralise dans une grande partie du corps se prolongeant durant 5 à 10 heures." (mail 26 oct20). La piqûre d'Odontomachus insularis met en fuite E.O. Wilson (2000, p. 85). La fourmi de feu Solenopsis invicta a une piqûre très forte. Pendant la campagne électorale américaine de 1996 Clinton rêve que les "fire ants" montent dans le pantalon de Dole (Cheboyan Daily Tribune 9/07/1996). Les fourmis moissoneuses des déserts du SW des USA, Pogonommyrmex barbatus et P. occidentalis sont de grande taille et ont une piqûre très douloureuse, heuruesement elles sont limitées en dispersion et se voient facilement. La fourmi "bull dog" (Myrmecia) d'Australie a aussi une piqûre très douloureuse, elle peuvent sauter sur la proie et provoquer chez l'homme un choc anaphyllactique. Chez nous Manica rubida a une piqûre très forte mais elle se repère facilement en zone découverte (signalé par Forel 1874, p. 235). Les fourmis rouges des jardins et des prairies (Myrmica rubra et M. ruginodis) piquent fort aussi. La plupart d'entre nous l'ont vécu dans la mousse des bois, au bord d'une rivière. Même San Antonio en parle dans ses livres (lesquels ?).

Selon Cléa Mariano : "Il m’est impossible d'oublier Neoponera goeldii (connue sous le nom de « tocandeirinha » dans le nord du Brésil), la première fois que je suis allée en Amazonie. La piqûre de trois ouvrières qui avaient passé la nuit au frigo a fait gonfler démesurément l’épaisseur de mes bras, me laissant en mémoire une douleur infinie pendant 3 jours. Il est vrai que je suis très allergique aux piqûres d’insectes."

Le pangolin, suspecté d'être un acteur de la pandémie de Covid fait l'obejt d'un commerce mondial illégal et fructeux. Au VIème siècle on pensait déjà que le pangolin serait doué de propriétés médicinales, comme celle d'apaiser les piqûres de fourmis (Baudet et al 2020).

Lors de vacances au Vietnam-Cambodge (nov-déc 2019) nous avons eu 4 guides qui ont tous eu peur quand je leur ai dit que je récoltais des fourmis "c'est dangereux, ça pique".

- L'artiste Flèche Love "« J’aime beaucoup l’éthologie. J’avais regardé un documentaire sur les fourmis. De fil en aiguille, je suis tombé sur ce rituel là. L’idée est de prouver sa virilité et ce vingt fois dans une vie comme si une seule fois n’était pas suffisant [rires]. Le principe : on plonge des fourmis Hormiga Bala, des fourmis « balle de fusil », dans un bain de feuilles d’anacardier pour qu’elles soient un peu stone, ensuite on les met dans des gants dans lesquels les hommes plongent leurs mains. A ce moment là, les fourmis se réveillent et commencent à les piquer, sachant qu’une piqure équivaut à un coup de fusil. Tu ne dois pas pleurer, ni crier. Tu dois un peu danser pour faire passer la douleur. Il faut le faire vingt fois dans une vie ! " (voir site web)

Voir
- Barthélémy, P. (2014). Piquez, ceci est mon corps. Le Monde Science & Médecine 23 avril. p. 6. Pdf
- Baudet, B., L. Caramel and Y. Gourlay (2020). Sur la piste de la "pangolin connection". Le Monde 21 avril 2020. p. 20-21.
-
Gurdjian, C. (2019) Les 5 infos insolites à savoir sur la fourmi GEO.fr, 24 décembre 2019, https://www.geo.fr/environnement/les-5-infos-insolites-a-savoir-sur-la-fourmi-199210
- Poulle, M. (2018) Stéphane Rotenberg blessé pendant WILD : "Je me suis fait piquer par une fourmi balle de fusil". purebreak.com, 26 mars 2018, p. http://www.purebreak.com/news/stephane-rotenberg-blesse-pendant-wild-je-me-suis-fait-piquer-par-une-fourmi-balle-de-fusil/149983
- Wilson, E. O. (2000). Naturaliste, Bartillat. 422 p.