Tout sur les pesticides

Alain Lenoir mis à jour 26-Avr-2021

       

La première personne à avoir entrevu la dangerosité des pesticides comme le DDT est Rachel Carson, danger confirmé par de nombreux travaux internationaux (Guillette and Iguchi 2012; Heckel 2012).

La contamination chimique par les pesticides est considérable, les raisins de table et les pommes gagnent le trophée.. Le DDT est interdit aux USA depuis 1962, en France en 1971, mais on le trouve encore partout sous forme de trace, comme dans des cimetières en URSS (Jégo 2012) ou le long de la Loire (Vincent 2013) et il reste autorisé encore dans de nombreux pays. Le DDT et HCH pourtant interdits depuis 30 ans en Europe se retrouvent souvent dans aliments à dose excédant la LMR (limite maximale de résidus), surtout dans des légumes venant de Chine ou de Turquie (Foucart 2013). Le DDT est toujours utilisé dans le sous-continent indien et il se retrouve à 5000 m dans l'Himalaya au pied de l’Everest et sur le plateau tibétain, transporté par les vents et la mousson en quantités importantes; certains jours autant que dans une ville indienne très polluée, avec une durée de vie des polluants plus longue (Qiu 2013).

L’atrazine est un herbicide aujourd’hui interdit mais il est encore partout dans les eaux des nappes phréatiques. Le Brésil en est le premier utilisateur (20% de la consommation mondiale). Il y a une diminution de 40% de risque de malformation de l'appareil génital masculin du foetus chez les femmes qui boivent du vin bio .. (sur plus de 35 000 femmes enceintes) (Foucart 2016). Un premier pas positif a été fait puisque depuis le 1er janvier 2017 les collectivités locales ont interdiction d'utiliser les pesticides chimiques dans les lieux publics, même si cela ne représente que 1% des pesticides utilés en France (Abdoun 2017). L'interdiction s'étendra en 2019 aux jardins privés. Les régimes bio sont bons pour la santé car il y a moins de pesticides qui entraînent de l'obésité et des troubles de l'attention, et aussi des troubles du développement cognitif de l'enfant (Garric 2017). La qualité de l'eau se dégrade en France régulièrement à cause de l'agriculture intensive qui répand massivement des pesticides (Valo 2017). Le gouvernement vient d'adopter le 18 janvier 2018 un plan pour réduire l'utilisation des pesticides dans l'agriculture. Le problème de l'effet cocktail est enfin envisagé (Foucart 2018a). Tous les travaux récents confirment les effets des pesticides sur l'obésité et le diabète, cela vient encore d'être confirmé sur les souris (Foucart 2018c). On a une bonne idée de la contamination en analysant les cheveux. C'est ainsi que les rédacteurs de Charlie Hebdo sont tous contaminés par 80 pesticides (Pdf). Charlie Hebdo a lancé un appel "Sauvons les coquelicots" le 12 septembre 2018 réclamant l'interdiction totale de tous les pesticides, suite à des mesures de pesticides dans les cheveux des Charlie qui sont tous empoisonnés (Foucart 2018d, Nicolino 2018). Une grande enquête sur plus de 70 000 volontaires suivis de 2009 à 2016 montre que les risques de cancer sont reduits de 25% avec une alimentation bio qui réduit la consommation de pesticides (Foucart et Santi 2018, Foucart 2018, article original Baudry et al 2018). Dans le bordelais, le mot "pesticide" jette un froid et les analyses sont toujours inquiétantes même si de plus en plus d'appellations passent au bio (Mayer 2019).

La consommation française de pesticides en 2017 :     

Une autre carte plus détaillée pour 2017 (Foucart 2019c) : la carte de l'exposition des territoires les plus exposés aux pesticides. Spectaculaire !! Allez habiter en montagne ou dans certains coins de Bretagne. Dur dur pour les grandes plaines céréalières de la région parisienne et les région viticoles. Le record de traitements est pour les pommiers (36,3 par an, ensuite les pêchers, la pomme de terre, la vigne et les betteraves à sucre tous au dessus de 15).

Les pesticides sont sans doute au moins en partie à l'origine de la disparition massive des oiseaux des champs. Selon deux études du Muséum d'Histoire Naturelle, en 15 ans 30% des oiseaux des champs ont disparu mais selon Foucart (2018b) les effets des pesticides ont été minimisés. Jared Diamond, célèbre biologiste et géographe américain publiait en 2005 "Effondrement, Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie". Il est interviewé dans Le Monde du 24 novembre 2018 (Joignot 2018). Parmis les quatre dangers qui menacent l'humanité il y a l'accumulation de produits toxiques dans les écosystèmes. René Dumont, candidat écologiste à la présidentielle en 1974 brandit un verre d'eau à la télévision et déclare la ressource menacée... Prémonitoire. Et oui la pollution dans les rivières françaises est énorme, elles regorgent de substances dangereuses avec en particulier le glyphosate, l'atrazine et le métolachlore, la chlordécone aux Antilles (Mandard 2019).

L'arrivée de Trump au pouvoir laissait augurer de mauvaises nouvelles et cela n'a pas tardé puisqu'il vient de prolonger l'autorisation du chlorpyrifos alors que de nombreux articles montrent qu'il est très dangereux, par exemple que les enfants les plus exposés ont deux fois plus de risque de retard mental. En France ce pesticide n'est plus autorisé sous sa forme -éthyl mais le reste sous la forme -méthyl soi-disant 10 fois moins dangereuse (Foucart 2017a). Hélas comme d'habitude il faudra du temps pour montrer sa nocivité. Monsanto savait depuis 1999 que le glyphosate (roundup) est cancérigène et pourtant ils ont tout fait pour le cacher (Foucart 2017b) et même pour le sauver, la firme américaine a entrepris de démolir par tous les moyens, l'agence des Nations Unies contre le cancer, qui l'a classé "cancérogène" (Foucart et Horel 2017, 2019). On parle actuellement d'écocide pour qualifier l'usage des pesticides comme par exemple l'agent orange au Vietnam de 1962-à 1971 (Baudet et Maupas 2017). Le nouveau président français Emmanuel Macron n'avait hélas prévu l'interdiction des pertubateurs endocriniens que "dès lors qu'il existe des solutions reconnues comme moins toxiques", ce qui ne pourra jamais être "scientifiquement" prouvé. On pouvait espérer que le nouveau ministre Nicolas Hulot soit plus exigent, mais il a déjà abandonné. Pour la chlordécone même problème, selon notre président "Il n'y a pas de preuve scientifique établie" (Editorial Le Monde 2018). Soyons quand même optimistes puisque le gouvernement parle maintenant d'effet cocktail (Foucart 2018a). Le combat sera dur car l'interprofession des fruits et légumes, otage des industries chimiques est riche, en voici un exemple : dans Le monde du 26 février 2018 est parue une page entière "STOP à la chasse aux sorcières" où ils expliquent que 97,9% de leurs produits sont conformes aux limites de résidus autorisés (Pdf). En effet, 96,2 % des échantillons d’aliments testés en 2016 par les Etats membres de l’UE se situent dans les limites légales, ce qui ne signifie pas que cela soit sans effets (Foucart 2018). Les autorisations sont même parfois basées sur des études biaisées comme cela a été le cas pour le chlorpyriphos très neurotoxique (Foucart 2018b). Des pesticides comme le lindane et le quintozène pourtant interdits depuis 2000, et bien sûr des phtalates sont retrouvés dans les tampax (Garnier 2019). Les lanceurs d'alerte menacés : au Québec, l'un d'eux a dénoncé les collusions entre le Centre de Recherches sur les grains et les sociétés de pesticides et il a été licencié par le ministre de l'agriculture (Foucart 2019).

Les femmes exposées au DDT pendant leur petite enfance avaient un risque presque quadruplé d'avoir un cancer du sein avant leur ménopause, 40 ans après (Foucart 2019b) et l'effet de prolonge à la génération suivante (Foucart 2021).

Comme exemple on peut voir les débats sur le glyphosate.

Les pesticides sont des perturbateurs endocriniens dont les effets peuvent se cumuler, c'est ce que l'on appelle l'effet cocktail. Voir aussi le cas des néonicotinoïdes avec tous leurs effets sur les insectes et en particulier des abeilles.

Après son opération de la cataracte, Paul Bedel retrouve la vue et écrit "Je passe du temps à oberver les fourmis, les coccinelles. Nous reviennent quelques papillons, pas tous, les insecticides les ont assassinés. Des survivants en quelques sorte." Paul Bedel et Catherine Boivin "Nos vaches sont jolies parce qu'elles mangent des fleurs" (Pocket 2017, p. 50).

Pdf
- Abdoun, E. (2017). Les pesticides chimiques sont bannis des lieux publics. Science & Vie Mars 2017: p. 111. Pdf
- Foucart, S. (2016). Des vertus du vin bio. Le Monde 6 septembre 2016. p. 22. Pdf
- Foucart, S. (2017). Etats-Unis : un dangereux pesticide laissé sur le marché. Le Monde Samedi 1er avril 2017. p. 6. Hélas ce n'est pas un poisson d'avril. Pdf titre  Pdf
- Foucart, S. (2017b). Roundup : ce que révèlent les "Monsanto papers". Le Monde Dimanche 19 - Lundi 20 mars 2017. p. 4. Pdf
- Foucart, S. (2018) Les deux tiers des résidus de pesticides dans l’alimentation sont des perturbateurs endocriniens potentiels. Le Monde, 3 septembre 2018 Pdf
- Foucart, S. (2018b). Le bio, la santé et la science. Le Monde 28-29 octobre 2018. Pdf
- Foucart, S. et P. Santi (2018). Manger bio réduit les risques de cancer. Le Monde 24 octobre 2018. p. 8. Pdf
- Foucart, S. (2021). « One Health » à toutes les sauces Le Monde. 25-26 avril 2021. p.29. (voir le pdf)
- Garric, A. (2017). Les bons points du régime bio pour la santé. Le Monde 28 octobre 2017. p. 6. Pdf
- G.B. (2018). Dans les cheveux de Charlie, Charlie Hebdo, 12 septembre 2018. Pdf
- Foucart, S. and S. Horel (2019). Comment Monsanto mène sa guerre médiatique. Le Monde 1er février 2019. p. 7-8. Pdf

Réf
- Baglan, H., C. R. Lazzari and F. J. Guerrieri (2018). Glyphosate impairs learning in mosquito larvae Aedes aegypti at field-realistic doses. The Journal of Experimental Biology sous presse. 10.1242/jeb.187518
- Baudet, M.-B. and S. Maupas (2017). Crime contre nature. Le Monde Samedi 20 mai 2017. p. 4-5.
- Baudry, J., K. E. Assmann, M. Touvier and et al. (2018). Association of frequency of organic food consumption with cancer risk: Findings from the nutrinet-santé prospective cohort study. JAMA Internal Medicine. 10.1001/jamainternmed.2018.4357
- Editorial (2018). Chlordécone, un scandale sanitaire. Le Monde 30 sept - 1er octobre 2018. p. 25.
- Foucart, S. (2018a). Le plan du gouvernement pour réduire les pesticides. Le Monde 25 janvier 2018. p. 6.
- Foucart, S. (2018b). Liaisons troubles entre recherche publique et agrochimie. Le Monde Science et Médecine 18 avril 2018. p. 2.
- Foucart, S. (2018c). Obésité, diabète : les effets des pestcides mis au jour. Le Monde 1-2 juillet 2018. p. 10.
- Foucart, S. (2018d). Un appel contre les pesticides lancé dans "Charlie Hebdo". Le Monde 12 septembre 2018.Foucart, S. (2018).
- Foucart, S. (2018e). Le glyphosate, autre cause possible du déclin des abeilles domestiques. Le Monde 28 septembre 2018. p. 8.
- Foucart, S. and S. Horel (2017). Les moissons du fiel "Monsanto papers" 2/2. Le Monde Samedi 3 juin 2017. p. 20-21.
- Foucart, S. (2018f). Le plan du gouvernement pour réduire les pesticides. Le Monde 25 janvier 2018, p. 6.
- Foucart, S. (2018g). Un pesticide autorisé sur la foi d'études biaisées. Le Monde 17 novembre 2018. p. 8.
- Foucart, S. (2019). Eloge du lanceur d'alerte. Le Monde 3-4 février 2019. p. 26
-
Foucart, S. (2019b). Quand l'espérance de vie fléchit... Le Monde 3-4 mars 2019. p. 28.
- Foucart, S. (2019c). Pesticides. Les teritoires les plus exposés. Le Monde 21 septembre 2019. p. 15.
-
Garnier, J. (2019). Mauvais sang. Le Monde L'époque 20-21 janvier 2019. p. 5.
- Heckel, D. G. (2012). Insecticide Resistance After Silent Spring. Science 337(6102): 1612-1614. 10.1126/science.1226994
- Jégo, M. (2012). Les villages de Sibérie, cimetières des déchets toxiques de l'ex-URSS. Le Monde 13 novembre. p. 10.
- Joignot, F. (2018). "Quatre dangers menacent l'existence de l'humanité" Interview de Jared Diamond. Le Monde Idées 24 novembre 2018. p. 1-3.
- Guillette, L. J. and T. Iguchi (2012). Life in a Contaminated World. Science 337(6102): 1614-1615. 10.1126/science.1226985
- Mandard, S. (2019). Les rivières françaises regorgent de substances dangereuses. Le Monde 19 avril 2019. p. 14
- Mayer, C. (2019). Pesticides : l'éléphant dans les vignes du bordelais. M Le magazine du monde 4 mai 2019: p. 16.
- Nicolino, F. (2018). On a testé pour vous. Tous les Charlie sont empoisonnés. Charlie Hebdo n° 1364, 12 septembre 2018. p. 2.
-  Qiu, J. (2013). Pollutants Capture the High Ground in the Himalayas. Science 339(6123): 1030-1031. 10.1126/science.339.6123.1030
- Valo, M. (2017). La qualité de l'eau se dégrade encore en France. Le Monde 18 octobre 2017. p. 6.
- Vincent, C. (2013). La pollution court tout le long de la Loire. Le Monde 26 février. p. 8.