Marion Cordonnier     

Alain Lenoir Mis à jour 05-Mai-2021

A fait son M2 et sa thèse à Lyon avec Bernard Kaufmann (collaboration avec Patrizia d'Ettorre), et 1 an comme Ingénieur de Recherches à Orsay avec Franck Courchamp (collaboration Elena Angulo et Olivier Blight). Actuellement postdoc chez Jurgen Heinze à Regensburg.

Voir Interview de juin 2020

Thèse : Impacts of global changes on biological invasions and interspecific hybridization within the Tetramorium caespitum ant species complex. A Lyon, 2018. Sous la direction de Gilles Escarguel et de Bernard Kaufmann. Jury : Emmanuel Desouhant, Gilles Escarguel, Bernard Kaufmann, Laurence Després, Patrizia D’Ettorre, Sébastien Devillard. Rapporteurs Pierre-André Crochet, Carole Kerdelhué. Pdf de la thèse

Voir une synthèse sur le genre Tetramorium en France de M. Cordonnier

Résumé de la thèse
Titre : Changement climatique, urbanisation, invasions biologiques et hybridation interspécifique constituent des menaces majeures pour la biodiversité.
L'objectif de cette thèse a été d'évaluer leurs effets interactifs sur les fourmis du genre Tetramorium de la vallée du Rhône, France. Près de 2000 colonies de 5 espèces de Tetramorium ont été étudiées. Les résultats démontrent que le climat et l'urbanisation limitent leurs aires de répartition et que l'urbanisation impacte leurs distributions simultanément à plusieurs échelles spatiales. Les probabilités d'occurrence de T. immigrans dépendent de l'interaction entre facteurs climatiques et urbains. Quatre populations génétiques de T. immigrans résultent de plusieurs introductions de sources externes, ce qui signifie que cette espèce n’est pas indigène dans les zones urbaines du nord. T. immigrans et T. caespitum produisent des hybrides dans les zones de sympatrie. La détection de rétrocroisements et de discordances entre ADN mitochondrial et nucléaire suggère que cette hybridation conduit à une descendance fertile, donc de l’introgression. Les profils d'hydrocarbures cuticulaires sont bien différenciés entre les deux espèces et sont corrélés à une agression forte contre les hétérospécifiques. Ces espèces présentent un système d'accouplement monogyne polyandre, dans lequel les reines hybrides mais pas les pères hybrides contribuent à la descendance hybride. Les études sur l'hybridation interspécifique n'ont qu'occasionnellement concerné les changements globaux ou invasions biologiques. Ces concepts eux-mêmes sont peu étudiés ensemble et leurs effets interactifs sont négligés dans la littérature actuelle. La prise en compte de ces interrelations et l'exploration de plusieurs échelles sont essentielles pour mieux comprendre les processus qui génèrent des modèles d'échange génétique.

M. Cordonnier a travaillé aussi à Orsay sur la compétition entre la fourmi d'Argentine et les autres espèces de fourmis. Certaines espèces sont-elles capables de lui résister ? Les auteurs ont testé Lasius niger et la nouvelle fourmi invasive Lasius neglectus. L. niger est la seule capable d'inhiber le comportement exploratoire et prédateur de l'Argentine. C'est bon signe, cela limitera sans doute la progression de l'Argentine dans le nord où L. niger est très abondante (Cordonnier et al 2020a).

Un bel article de vulgarisation : "Les fourmis, espèces sentinelles de l'impact des changements globaux" (Cordonnier 2020)

     

La fourmi des trottoirs Tetramorium immigrans :

Sur le terrain :

  

Tetramorium immigrans :       

 Collecte de Linepithema :

Au colloque d'Avignon en 2019 :

Publications
- Cordonnier, M., B. Kaufmann, S. Laurent, G. Escarguel and N. Mondy (2021). Discrimination of conspecifics from heterospecifics in a hybrid zone: Behavioral and chemical cues in ants. Insect Science. doi: 10.1111/1744-7917.12915.
- Cordonnier, M., O. Blight, E. Angulo and F. Courchamp (2020a). The native ant
Lasius niger can limit the access to resources of the invasive Argentine ant. Animals 10: 2451. doi: 10.3390/ani10122451. (Lien)
- Cordonnier, M. (2020) Les fourmis, espèces sentinelles de l’impact des changements globaux. encyclopedie-environnement.org 10 décembre 2020.
- Cordonnier, M., B. Kaufman and G. Escarguel (2020b) S’accoupler plus souvent, et avec des mâles d’autres espèces : la clé du succès d’une invasion biologique chez les fourmis ? theconversation.com 27 octobre 2020.

- Cordonnier, M., G. Escarguel, A. Dumet and B. Kaufmann (2020c). Multiple mating in the context of interspecific hybridization between two Tetramorium ant species. Heredity 124(5): 675-684. doi: 10.1038/s41437-020-0310-3.
- Cordonnier, M., A. Bellec, G. Escarguel and B. Kaufmann (2020d). Effects of urbanization–climate interactions on range expansion in the invasive European pavement ant. Basic and Applied Ecology 44: 46-54. doi: https://doi.org/10.1016/j.baae.2020.02.003.
- Cordonnier, M., A. Bellec, A. Dumet, G. Escarguel and B. Kaufmann (2018). Range limits in sympatric cryptic species: a case study in Tetramorium pavement ants (Hymenoptera: Formicidae) across a biogeographical boundary. Insect Conservation and Diversity 12(2): 109-120. doi: 10.1111/icad.12316.
- Cordonnier, M., T. Gayet, G. Escarguel and B. Kaufmann (2019). From hybridization to introgression between two closely related sympatric ant species. Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research 57(4): 778-788. doi: 10.1111/jzs.12297.
- Cordonnier, M. (2019). Multi-scale impacts of urbanization on species distribution within the genus Tetramorium. Landscape Ecol. doi: https://doi.org/10.1007/s10980-019-00842-7.