La fourmi et le sociobiologiste  

 

Alain Lenoir mis à jour 22-Mai-2021

Pierre Jaisson, éditions Odile Jacob, 315 p. (1993). Livre traduit en espagnol

Descriptif selon l'éditeur " Qu'est-ce qu'une société animale ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment et pourquoi le mode de vie social est-il apparu au cours de l'Evolution ? Les sociobiologistes interprètent les sociétés animales dans le cadre de la théorie de l'Évolution. Ils s'intéressent en particulier aux fourmis et aux abeilles. Mais les résultats de leurs recherches conduisent à se demander si leur démarche ne pourrait pas contribuer à mieux faire comprendre l'Homme lui-même. Ce faisant, la sociobiologie a suscité des malentendus et des polémiques, au point qu'elle est devenue injustement tabou en France. Pierre Jaisson, l'un de nos meilleurs spécialistes des sociétés animales, dresse le premier bilan sérieux d'une approche scientifique qu'il faut coûte que coûte préserver des idéologues. "

Voir par exemple :
- La reconnaissance coloniale s'apprend par apprentissage préimaginal, fait démontré pour la première fois chez Cataglyphis cursor pour les soins aux larves (Isingrini, Lenoir et Jaisson 1985).

La sociobiologie et le livre de Pierre Jaisson ont fait l'objet de beaucoup de discussions et critiques
- Duroy, L. (1997). Pierre Jaisson, sociobiologiste quand même. La Recherche 295, Février p. 22-24.
- Mallaval, C. (1994). Faut-il brûler la sociobiologie ? L'altruisme ou la mort. Libération. 26 janvier 1994.
- Harrois-Monin, F. and C. Gilbert (1993) Pierre Jaisson: ne tirez pas sur la sociobiologie. L'Express, 1 juillet 1993.
- Tort, P. (1990). Du biologique dans le social. REED (Srétie Info) Décembre 1990: 2-4. Pdf
- Chapouthier, G. (1993). Analyse du livre de Pierre Jaisson "La fourmi et le sociobiologiste". Revue philosophique 4: 770-771. Une analyse qui fait bien la part des choses.
- M.R. (1993). Retour sur la sociobiologie. Libération, 15 avrl 1993. Pdf
- Jannoud, Claude (1993). Sociologie des fourmis. Le Figaro 6 mai 1993. Pdf