Résistance thermique

Mis à jour le 22-Nov-2022

De nombreux travaux traitent de cette question importante, par exemple sur les fourmis comme les Cataglyphis qui fourragent dans le désert en pleine chaleur. Sujet d'actualité s'il en est avec le changement climatique. Une revue de la littérature sur les limites de température minimum et maximum pour la survie des fourmis (Nascimento et al 2022).
Et une revue plus générale toute récente avec plein de statistiques incompréhensibles !!! Principale conclusion : une faible adaptabilité physiologique des insectes à des températures extrêmes (Weaving et al 2022).

Chez les fourrageuses de Formica cinerea en Pologne, dans des endroits où la température peut atteindre 61°C. Quand la température augmente, les fourmis accélèrent et ont tendance à raccourcir leur trajet comme les spécialistes de la résistance thermique.
- Slipinski, P. and X. Cerdá (2022). Higher soil temperatures cause faster running and more efficient homing in the temperate thermophilous ant
Formica cinerea (Hymenoptera: Formicidae). Myrmecological News: 149-158. doi: 10.25849/myrmecol.news_032:149.
- Voir aussi Myrmecological News Blog du 2 novembre 2022.

Réf
- Nascimento, G., T. Câmara and X. Arnan (2022). Critical thermal limits in ants and their implications under climate change. Biological Reviews 97(4): 1287-1305. doi: https://doi.org/10.1111/brv.12843.
voir aussi Critical thermal limits in ants (Myrmecological News Blog du 31 août 2022)
- Weaving, H., J. S. Terblanche, P. Pottier and S. English (2022). Meta-analysis reveals weak but pervasive plasticity in insect thermal limits. Nature Communications 13(1): 5292. doi: 10.1038/s41467-022-32953-2.