Polyrhachis (Spiny ants)

Alain Lenoir Mis à jour 25-Jan-2022

Il y a deux types de Polyrachis
- des arboricoles tisseuses comme les oecophylles, par exemple P. laboriosa du Cameroun,
- des terricoles comme P. dives ou vicina -voir plus de Chine.
- Certaines espèces de Polyrachis sont parasites sociaux temporaires de deux Camponotus en Asie. Voir parasitisme social.

P. laboriosa
Cette fourmi a été très étudiée au Cameroum par Jean-Luc Mercier pour sa thèse avec Alain Lenoir en collaboration avec Alain Dejean. Elle est capable de se laisser tomber d'une branche en cas de danger (voir Saut).          

La stratégie de récolte des Polyrhachis laboriosa du Cameroun : voir Mercier et Lenoir (1999) et Passera (2017).

Dépôt de piste :

            

Fondation de P. laboriosa :

C'est une espèce prédatrice :

Ces fourmis s'élèvent facilement. On a pu en voir à l'exposition de 2017 au Muséum d'Histoire Naturelle de Tours (Voir Expositions) :

Voir
- Mercier, J.-L. and A. Lenoir (1999). Individual flexibility and choice of foraging strategy in Polyrhachis laboriosa F. Smith (Hymenoptera: Formicidae). Insectes Sociaux 46: 267-272. Pdf
- Mercier, J.-L., A. Lenoir and A. Dejean (1994). Polydomous societies of the tree-dwelling ant Polyrhachis laboriosa (F. Smith). Les Insectes Sociaux. 12th Congress of the International Union for the Study of Social Insects, Paris, Sorbonne, 21-27 August 1994. A. Lenoir, G. Arnold and M. Lepage. Paris, Université Paris Nord: 317.
- Passera L. (2017) Le monde fascinant des fourmis.