Vision

Alain Lenoir - Mis à jour le 22-Fév-2020

Les fourmis ont un nombre de facettes très variable dans leurs yeux composés : de 1 pour Eciton burchelli (voir plus loin), 6 pour quelques Plagiolepis à 4750 chez Cataglyphis bicolor du désert, mais jusqu'à 5000-7500 pour certains Cataglyphis de Grèce et de Turquie. Les fourmis du désert ont souvent des yeux plus grands, une adaptation à la rareté de la nourriture ou des congénères plus lointains (Bernard 1982). L'acuité visuelle des fourmis avec leur yeux à facettes est très faible : 0,1 comparé à 1 pour l'abeille, 64 pour l'homme et 140 pour l'aigle (Rauscher 2018). Mais les fourmis seraient sensibles aussi aux couleurs. Chez la fourmi de feu, elles semblent discriminer des billes de verre de 5 couleurs différentes, et même préférer le bleu (Carbaugh et al 2020).

Les fourmis légionnaires sont souterraines depuis très longtemps et ont perdu la vision. Eciton burchelli a réinventé un oeil très simple avec une seule facette depuis 18 millions d'années après avoir regagné la surface.

Voir
- Bernard, F. (1982). Accroissement des yeux et des antennes chez les fourmis du Sahara. Communication chez les sociétés d'insectes. Colloque SF UIEIS, Bellaterra, Barcelone 16-18 septembre 1982, Edition Universidad Autonoma de Barcelona: 37-46. Pdf
- Carbaugh, J. R., R. D. Renthal, S. B. Vinson and R. F. Medina (2020). Color discrimination and preference in the fire ant Solenopsis invicta Buren. Insectes Soc in press. https://doi.org/10.1007/s00040-019-00740-w
- Corlet, T. (2016) Une fourmi réinvente l'œil. Science et Avenir, 14 mars 2016, p. http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/insectes/20160314.OBS6361/une-fourmi-reinvente-l-il.html. Pdf
- Grousson, M. (2017). Les fourmis voient-elles à l'échelle moléculaire ? Science & Vie 1193, février 2017: p. 121. Pdf
- Rauscher, E. (2018). Notre acuité visuelle est quasiment la meilleure du règne animal. Science & Vie Août 2018: p. 26.