Reine des fourmis 

Alain Lenoir Mis à jour 16-Jan-2021

La reine des fourmis fait l'objet d'une attention tout particulière !!

La reine émet des phéromones. Certaines espèces n'ont pas de reine mais des ouvrières fécondées pondeuses. D'autres espèces sont polygyniques (plusieurs reines). Dans certaines espèces comme Cataglyphis niger, la reine est entourée d'une cour royale (Voir Cataglyphis)

Elle est l'individu qui vit le plus longtemps dans la colonie, voir Keller et Genoud (1997) et La Recherche (1998). Le record de longévité est de 28 ans pour la petite fourmi noire des jardins Lasius niger (Keller 1998). Pour les termites cela peut aller jusqu'à 40 ans Vidéo.

   

Selon Torossian (1992) :

En voici quelques images de BD

              

La reine des fourmis (Les fourmis roots, R. Eva et J. Floro, Desnel Jeunesse 2007)  

Dans le Bull UIEIS Toulouse 1988 :     

Quelques photos

- La reine de Myrmecocystus

- La reine de Camponotus sylvaticus au parc animalier près de Pau (Exotic Park)

      

Selon Laurent Keller (2017) il n'y a pas de chef chez les fourmis. Contrairement à ce que l'on peut croire la guerre n'est pas commandée par un chef ni par la reine.

Mais aussi "Ces lâches de fourmis vertes ne veulent pas vraiment la guerre, s'exclaffa la reine. Elles ne se battront que si je donne l'ordre à mon armée d'attaquer." (Toujours maudit de D. Safier, 2016).

Voir
- CNRS (2018) Vidéo. Le termite qui peut vivre 40 ans. lejournal.cnrs.fr, 21 décembre 2018, p. https://lejournal.cnrs.fr/videos/le-mystere-de-la-reine-termite

- Keller, L. and M. Genoud (1997). Extraordinary lifespans in ants: a test of evolutionary theories of ageing. Nature 389: 958-960.
- Keller, L. (1998). Queen lifespan and colony characteristics in ants and termites. Insectes Soc. 45: 235-246.
- La Recherche (1998). De l'avantage d'être sociable... La Recherche n° 305, janvier 1998.
- Torossian. BT -Bibiothèque de Travail- de C. Freinet, n°1039, 1992, p.15  Pdf