Reconnaisance du couvain

Alain Lenoir Mis à jour 10-Fév-2020

Pour ma thèse je me suis intéressé à la reconnaissance coloniale dans les soins au couvain sur Lasius niger (Lenoir 1981). J’ai aussi montré que dans une colonie de Cataglyphis cursor qu'il y a bien une reconnaissance des larves (isingrini et Lenoir 1988). Les larves hétérocoloniales sont moins nourries, argument important pour la sélection de parentèle (Lenoir 1984).

Schultner et Pulliainen (2020) ont fait une revue sur 100 ans de travaux sur la reconnaissance et la discrimination du couvain chez les fourmis au niveau intracolonial, entre colonies et entre espèces. La précédente revue datait de Carlin (1988). La discrimination nestmate / non-nestmate n'est pas systématique; elle a été trouvée seulement chez 7 espèces sur 13, et ambigüe dans 15 autres espèces ... Même incertitude pour la discrimination spécifique, et pourtant de nombreuses espèces élèvent facilement du couvain étranger ! Il reste beaucopu de choses à explorer !

Voir
- Carlin, N. F. (1988). Species, kin and other forms of recognition in the brood discrimination behavior of ants. Advances in myrmecology. J. C. Trager. New York, E.J. Brill: 267-295.
- Isingrini, M. and A. Lenoir (1988). Colony recognition of larvae by young workers of Cataglyphis cursor (Hymenoptera, Formicidae). Behavioural Processes 17: 69-72. Pdf
- Lenoir, A. (1981). Brood retrieving in the ant Lasius niger L. Sociobiology 6: 153-178. Pdf
-
Lenoir, A. (1984). Brood-colony recognition in Cataglyphis cursor worker ants (Hym. Form.). Animal Behaviour 32: 942-944. Pdf
- Schultner, E. and U. Pulliainen (2020). Brood recognition and discrimination in ants. Insectes Sociaux. 10.1007/s00040-019-00747-3