Polyrhachis

   

Alain Lenoir Mis à jour 03-Mai-2019

Fourmi arboricole tisseuse comme les oecophylles.

La stratégie de récolte des Polyrhachis du Cameroun : voir Mercier et Lenoir (1999) et Passera (2017).

Les Polyrhachis de Chine sont comestibles et très importantes dans la pharmacopée locale (Pdf). Polyrhachis dives et P. vicina sont les fourmis noires de Chine : tonifiantes et anti-inflammatoires grâce à des alcaloïdes (Tang et al. 2015). Dans la poudre on trouve 57% de protéines, 9% de lipides (surtout polyinsaturés dont l’acide oléique - Oranut et al. 2010) et 2,6% de vitamines E. La poudre est riche en sel minéraux, surtout K, Ca, P, Mg, Fe, Mn et Zn, acides aminés (Shen et al. 2006). De milliers de fermes élèvent ces Polyrhachis en Chine. Cela a même donné lieu à des faillites et des manifestations de fermiers lorsque les fourmis ont été interdites aux USA car on y ajoutait du viagra .. (Pedroletti 2007). Actuellement on trouve sans problèmes ces Polyrhachis sur Internet. Voir Fourmis comestibles

Voir
- Pedroletti, B. (2007). Un blogueur chinois interpellé pour avoir enquêté sur la colère des éleveurs de fourmis. Le Monde 11 décembre 2007. Pdf
- Mercier, J.-L. and A. Lenoir (1999). Individual flexibility and choice of foraging strategy in
Polyrhachis laboriosa F. Smith (Hymenoptera: Formicidae). Insectes Sociaux 46: 267-272. Pdf
- Oranut, S., B. Subhachai, L.-r. Shen and D. LI (2010). Lipids and Fatty Acid Composition of Dried Edible Red and Black Ants. Agricultural Sciences in China 9(7): 1072-1077.
- Passera L. (2017) Le monde fascinant des fourmis.
- Tang, J.-J., P. Fang, H.-L. Xia, Z.-C. Tu, B.-Y. Hou, Y.-M. Yan, L. Di, L. Zhang and Y.-X. Cheng (2015). Constituents from the edible Chinese black ants (Polyrhachis dives) showing protective effect on rat mesangial cells and anti-inflammatory activity. Food Research International 67(0): 163-168. http://dx.doi.org/10.1016/j.foodres.2014.11.022