Oecophylla smaragdina

Oecophylles - Fourmis fileuses - Fourmis tisserandes

      

Alain Lenoir Mis à jour 09-Avr-2021

Fourmis bien connues d'Asie et Australie. Le nid est formé de feuilles « cousues » avec la soie des larves. Il est composé de nombreux petits nids (+ de 150) sur les arbres qui sont très défendus, il y a une seule reine. Ces fourmis sont utilisées en Chine et au Vietnam pour protéger les cultures de citronniers, en Afrique tropicale pour les noix de cajou, cocotiers et cacaoyers (voir fourmis alliées de l'homme). Oecophylla longinoda améliore la production des noix de cajou au Bénin (Anonyme 2015).

Les oecophylles sont très agressives et mordent dès qu'on touche les feuilles ou leurs pistes

  

Autre fourmi fileuse : Polyrhachis qui fait des nids avec de la soie des larves et des morceaux végétaux ou même de la terre. Une espèce est utilisée dans la pharmacopée chinoise, élevée dans ce pays à grande échelle (des milliers de fermes).

Ces fourmis engraissent aussi leur arbre avec leurs excréments liquides riches en acides aminés et urée (Pinkalski et al 2016, voir Fraval 2017, voir Plantes et fourmis).

Voir les photos de Hölldobler et Wilson :

    

    

Voir des vidéos de Gérard Renaud qui en élève dans son appartement

       

Des photos d'Alain Dejean :

Une fondatrice :      

Avec un membracide :      

Une punaise Euphyonarthex phyllostoma :

et la force des oecophylles (Dejean et al 2007) :

       

et de Xim Cerda :       

On vient de faire des essais de production de nanoparticules d'argent avec des extraits de larves d'oecophylles pour essayer de "verdir" le produit.. d'où le nom de l'article "Green synthesis ..."  (Khamhaengpol et Siri 2017).

Larve d'oecophylle

Oecophylles comestibles
Ce sont des fourmis souvent mangées en Asie. Des plats de viande fumée au Vietnam salés avec du sel de fourmis, sans doute des oecophylles : "Le plat est servi à base de sel de fourmis jaunes, une autre délicatesse des hauts plateaux. Les habitants ramassent des fourmis jaunes dans les forêts avoisinantes, les rôtissent et les battent en poudre pour les mélanger avec du sel et du piment. Le mélange est ensuite séché pour être conservé plus longtemps."
Selon Taylor et Wang (2018), en Thaïlande les oecophylles et leurs oeufs représentent entre 10 et 15% de la consommation d'insectes et provoquent 17 et 11% d'allergies.. C'est la moyenne pour les autres insectes. Cela semble beaucoup, comparé aux autres allergies alimentaires estimées à 2%... Peut-être les personnes qui ont répondu à ce questionnaire étaient justement celles qui étaient le plus sensibles ?
Les oeufs d'oecophylles, un plat recherché en Thaïlande. "Pour les confinés et ceux en voie de l’être, cette chronique culinaire de Michel Hermann fera saliver de plaisir les gourmets. Les œufs de fourmis rouges, plat rare et raffiné, se dégustent en saison sèche d’hiver surtout dans le Nord et le Nord-Est (Isan), en omelette ou en salade épicée (Yam : piments rouges et verts, échalotes, menthe, ail, sauce de poisson et citron vert). Les fourmis bâtissent leurs nids dans des arbres en assemblant de larges feuilles. Pour recueillir les œufs, on doit détacher le nid de l’arbre avec un bâton, puis le faire tomber dans un récipient rempli d’eau ou de farine, selon les méthodes. Il faut ensuite décoller les œufs des fourmis avec les mains, soit en faisant tourbillonner l’eau, soit en passant le mélange eau/farine au tamis. Bonne lecture et Bon appétit !!! ". Avec une poésie  Voir Fourmis comestibles

Dans l'émission de télé TopChef du 7 avril 2021 sur M6 (Lien) : "Sarah a marqué les esprits en cuisinant des fourmis et des grillons pour dénoncer les effets des pesticides sur les insectes. ". Il y avait des Polyrachis (noires) et des oecophylles (rouges).
Les oecophylles sont très populaires en Thaïlande :

et en Australie, où elles sont vertes,

par exemple au congrès de Cairns (2014) :

Les fourmis tisserandes vertes en Australie selon Fred et Jami (C'est pas sorcier - Les fourmis) :

Selon Kondo (1979) :

Les fourmis tisserandes dans la BD Insectes

Voir plus sur la BD

Dans Gérard et les fourmis on parle des fourmis tisseuses.

Dans le livre merveilleux des insectes :

Voir
- Anonyme (2015) Le rôle des fourmis dans la production de noix de cajou. Sci Dev Net, 20 avril, p. http://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/agriculture/actualites/role-fourmis-production-noix-de-cajou.html. Pdf
- Dejean, A., B. Corbara, J. Orivel and M. Leponce (2007). Rainforest canopy ants: the implications of territoriality and predatory behavior. Functional Ecosystems Communities 1: 105-120
- Fraval, A. (2017) Les ouvrières tisserandes engraissent leur arbre. inra.fr/opie-insectes, août 2017, p. http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle17.htm Pdf
-
Hermann, M. (2020) THAÏLANDE - CHRONIQUE : « Le caviar blanc de Thaïlande ». gavroche-thailande.com, 21 mars 2020, http://www.gavroche-thailande.com/actualites/tourisme/111698-tha-lande-chronique-le-caviar-blanc-de-thailande
- Kergoat, M. (2019). L'entraide, unique mot d'ordre chez les fourmis. Sciences et Avenir n°865, mars 2019: p. 60-62. Pdf avec quelques photos
- Khamhaengpol, A. and S. Siri (2017). Green synthesis of silver nanoparticles using tissue extract of weaver ant larvae. Materials Letters 192: 72-75. http://dx.doi.org/10.1016/j.matlet.2017.01.076
- Pinkalski, C., C. Damgaard, K.-M. V. Jensen, R. Peng and J. Offenberg (2016). Macronutrient Exchange Between the Asian Weaver Ant Oecophylla smaragdina and Their Host Plant. Ecosystems 19(8): 1418-1428. 10.1007/s10021-016-0013-z
- Taylor, G. and N. Wang (2018). Entomophagy and allergies: a study of the prevalence of entomophagy and related allergies in a population living in North-Eastern Thailand. Bioscience Horizons: The International Journal of Student Research 11. 10.1093/biohorizons/hzy003. Voir fourmis comestibles