Mycorhizes

Alain Lenoir mis à jour 11-Mai-2020

Le rôle des mycorhizes dans les écosystèmes arrive dans l'actualité y compris pour les fourmilières. Les nids de fourmis rousses Formica polyctena en Allemagne semblent en réalité plutôt défavorables à la prolifération des mycorhizes racinaires venant des arbres voisins, mais si le nid meurt ou est abandoné c'est au contraire un terrain favorable (Jilkova et al 2017). Par contre la composition des morphotypes de mycorhizes ne change pas selon le type de nid, ce qui est favorable si le nid est abandonné (Jilkova et al 2019).

Suite au livre de Peter Wohlleben La vie secrète des arbres, de nombreux articles reprennent l'idée de communication entre les arbres et le rôle des mycorhizes est fondamental (voir par exemple Keim 2019).

Marc-André Selosse (2018) écrit un article très intéressant sur les mycorhizes, véritables suports de la vie terrestre qui ont permis la colonisation de la terre. Sans doute à rechercher chez les fourmis associées aux plantes.

Voir
- Jílková, V., M. Vohnik, J. Dauber, A. Marten, H. Simackova and J. Frouz (2017). Low root biomass and occurrence of ectomycorrhizal exploration types in inhabited wood ant (Formica polyctena) nests in a temperate spruce forest. European Journal of Soil Biology 79: 57-62.
- Jílková, V., M. Vohník, O. Mudrák, H. Šimácková and J. Frouz (2019). No difference in ectomycorrhizal morphotype composition between abandoned and inhabited nests of wood ants (Formica polyctena) in a central European spruce forest. Geoderma 334: 55-62. doi: https://doi.org/10.1016/j.geoderma.2018.07.040.
- Keim, B. (2019). Comment ils [les arbres ] communiquent entre eux. Courrier International 1520, 19déc2019-8janv2020: p. 33-35. Interview de Suzanne Simard (Canada).
- Selosse, M.-A. (2018). Mycorhize, la symbiose qui fait la vie. Pour la Science n° 494, décembre 2018: p. 66-73. Pdf