Sens magnétique

Alain Lenoir Mis à jour 19-Déc-2019

On sait que de nombreux animaux sont sensibles au champ magnétique terrestre. Même certains protistes ont un sens magnétique grâce à des bactéries symbiotiques qui contiennent des cristaux d'oxyde de fer.

Qu'en est-il des insectes sociaux ? On sait que les abeilles et les guêpes sont sensibles (Wajnberg et al 2010, Pereira et al 2015).

Et les fourmis ?
- Au Brésil avec deux espèces qui fourragent en solitaire Ectatomma brunneum et Neoponera inversa, et une autre qui fait du recrutement de masse, Pheidole sp. on a modifié expérimentalement le champ magnétique et cela décroit l'activité de fourragement, ce qui montre la sensibilité magnétique des 3 espèces (Pereira et al 2019).

Voir
- Larousserie, D. (2019). Un mariage heureux qui donne le cap. Le Monde Science & Médecine 8-9 mai 2019. p. 8. Pdf
- Pereira, M. C., I. d. C. Guimarães, D. Acosta-Avalos and W. F. Antonialli Junior (2019). Can altered magnetic field affect the foraging behaviour of ants? PLOS ONE 14(11): e0225507. 10.1371/journal.pone.0225507
- Pereira-Bomfim MGC, Antonialli-Junior WF, Acosta-Avalos D. Effect of magnetic field on the foraging rhythm and behavior of the swarm-founding paper wasp Polybia paulista Ihering (Hymenoptera: Vespidae). Sociobiology. 2015; 62(1): 99–104. https://doi.org/10.13102/sociobiology.v62i1.99–104
- Wajnberg E, Acosta-Avalos D, Alves OC, de Oliveira JF, Srygley RB, Esquivel DM. Magnetoreception in eusocial insects: an update. J Royal Soc Interface. 2010; 7: S207–S225. https://doi.org/dx.doi.org/ 10.1098/rsif.2009.0526.focus