Latéralisation

Alain Lenoir mis à jour 23-Nov-2017

La latéralisation est fréquente chez tous les animaux qui vont par exemple plus utiliser un appendice d'un côté ou tourner plus à gauche ou à droite. La latéralisation serait liée au développment de la vie sociale.
Chez les fourmis du groupe Formica rufa il existe une latéralisation dans la communication tactile durant les trophallaxies : la receveuse utilise plutôt son antenne droite par rapport à la donneuse (Frasnelli et al. 2012). Les attines sont latéralisées pour couper les feuilles, ce qui les rend plus efficaces (Jasmin and Devaux 2015).

On sait aussi que les abeilles eusociales ont des antennes asymétriques avec la droite plus impliquée dans l’apprentissage olfactif avec plus de récepteurs (Anfora et al 2010). Selon Ong et al (2017, voir Fraval 2017) les butineuses de l’abeille domestique sont à 55% non latéralisées, les autres étant pour moitié gauchères ou droitières.


Asymétrie fluctuante (Fluctuating asymmetry)
On appelle asymétrie fluctuante la dissymétrie dans un trait normalement symétrique. L'asymétrie fluctuante est courante chez animaux latéralisés. Elle existe par exemple chez Lasius flavus qui a de petits yeux, mais ce caractère n'est pas influencé par le niveau de pollution par le zinc et le cadmium (Grzes et al. 2015).

Voir
- Frasnelli, E., I. Iakovlev and Z. Reznikova (2012). Asymmetry in antennal contacts during trophallaxis in ants. Behavioural Brain Research 232(1): 7-12. 10.1016/j.bbr.2012.03.014
- Fraval A. (2017) Pour la majorité, ni droite ni gauche. Epingles n°1207, novembre 2017.
- Grzes, I. M., M. Okrutniak and P. Szpila (2015). Fluctuating asymmetry of the yellow meadow ant along a metal-pollution gradient. Pedobiologia 58(5–6): 195-200. http://dx.doi.org/10.1016/j.pedobi.2015.11.001
- Jasmin, J. N. and C. Devaux (2015). Laterality of leaf cutting in the attine ant Acromyrmex echinatior. Insectes Sociaux 62(1): 109-114. 10.1007/s00040-014-0379-x
- Ong, M., M. Bulmer, J. Groening and M. V. Srinivasan (2017). Obstacle traversal and route choice in flying honeybees: Evidence for individual handedness. PLOS ONE 12(11): e0184343. 10.1371/journal.pone.0184343. Libre de droits