Bio-mimétisme

Alain Lenoir Mis à jour 18-Fév-2019

"Le bio-mimétisme : quand l'homme s'inspire de la nature. Qui dit concentration de touristes, dit souvent saturation, voir bousculade. Pour réguler ce trafic, on s’est inspiré du monde des fourmis, c’est ce qu’on appelle le "bio-mimétisme". Il s’agit d’une science qui s’inspire de la nature pour l’appliquer aux humains. Concernant les embouteillages et les mouvements de foules, nous avons beaucoup appris des fourmis. Lorsque des embouteillages se produisent, les fourmis sont capables de créer une autre piste pour désengorger la route qui est très marquée."
Vincent Fourcassié, directeur de recherche du CNRS (
France Info 1er septembre 2018)

AntBot est un robot qui s'oriente sans GPS comme les Cataglyphis du désert. Pour cela, ses créateurs, des chercheurs du CNRS et de l’université d’Aix-Marseille, l’ont doté d’une boussole solaire qui capte la polarisation de la lumière solaire. A cette technique s’ajoute celle de l’observation du défilement du paysage et du comptage des pas. Contrairement aux autres fourmis, celles-ci, qui vivent dans le désert, ne peuvent pas se repérer en utilisant leur odorat, à cause de la chaleur. Elles ont donc développé cette technique de la boussole solaire, très fiable, qui leur permet de retrouver leur nid.est un bel exemple de biomimétisme, la discipline dans laquelle la science s’inspire de la nature. Cela devrait permettre d’aider d’autres robots autonomes comme les voitures sans chauffeur. Voir Robots