Laure-Anne Poissonnier

Alain Lenoir mis à jour 04-Jan-2021

En postdoc au CRCA à Toulouse. A travaillé sur les termites, les fourmis et plus récemment sur les drosophiles à Toulouse.

Un article qui fait le tour des médias : Poissonnier et al 2019. Voir le communiqué du CNRS "Les fourmis, championnes de la circulation sans bouchons"

Dans la dépêche du Midi du 28 octobre 2019 : "Toulouse. Laure-Anne Poissonnier : «Les fourmis ne connaissent pas les bouchons»" (article réservé aux abonnés)  : "Afin de percer le mystère de l'incroyable gestion routière des fourmis, les chercheurs du Centre de recherche sur la cognition animale (CNRS) à Toulouse et de l'université d'Arizona (États-Unis) ont mené 170 expériences filmées afin d'observer le trafic ou flux des fourmis entre leur nid et une source de nourriture. Ils ont joué sur la largeur de la route et le nombre d'individus participant à l'expérience (de 400 à 25 600) pour faire varier la densité. Laure-Anne Poissonnier a écrit un article sur ces recherches. Il vient d'être publié dans la revue scientifique eLife."

      

 

Laure-Anne Poissonnier, âgée de 31 ans, reçoit le prix Jeunes talents L’Oréal – Unesco (Octobre 2020) pour les femmes et la science. Une reconnaissance de ses travaux dédiés aux insectes. "Selon cette chercheuse toulousaine, "les mouches se copient pour choisir leur partenaire" (lien)

- Guedj, L. (2019) Et si on s'inspirait des fourmis... pour éviter les bouchons ? . franceinter.fr, 22 octobre 2019
- Poissonnier, L.-A., S. Motsch, J. Gautrais, J. Buhl and A. Dussutour (2019). Experimental investigation of ant traffic under crowded conditions. eLife 8: e48945. 10.7554/eLife.48945