Leroux Jean-Marie

Alain Lenoir Mis à jour 28-Avr-2022

A fait sa thèse à Lamto (Côte d'Ivoire) pendant 4 ans, soutenue en 1982. Thèse sur les fourmis légionnaires Annoma nigricans appelée maintenant Dorylus nigricans : "Écologie des populations de Dorylines Anomma nigricans Illiger (Hym. Formicidae) dans la région de Lamto (Côte d'Ivoire)"

Résumé par Alain Lenoir (thèse non retrouvée) :
Les Dorylus nigricans forment de très grandes colonies de 4 à 12 millions d'individus, avec une biomasse de 40kg de poids frais. La reine est unique et si elle meurt la colonie disparait. Elle est aveugle comme toutes les ouvrières et se déplace au milieu de la colonne. Les ouvrières mesurent 2,5mm, les soldates 12,5mm. La durée de vie des ouvrières est estimée à 48 jours. La densité des nids est en forêt de 4 col/13Ha et en savane 1col/13Ha. Elles se nourrissent lors de raids. 68% des raids se sont entre 18h et 08h du matin, c'est à dire pendant les heures plus fraîches. 63% des raids se font à une distance de 26 à 75 mètres, donc pas loin du nid. Le nid est endogé avec une cavité principale où les fourmis sont en grappe. Elles déménagent souvent, en moyenne toutes les semaines, avec parfois des bivouacs, et aussi aux heures les plus fraîches. Le déménagement dure de 15 à 33 heures, sur une distance de 26 à 125 mètres.
La fondation de la colonie s'effectue par scission. Lors de séjours plus longs (jusqu'à 48 jours) il y a production de larves de sexués. Ensuite la reine mère quitte le nid avec une partie des ouvrières et du couvain.

Bernard Werber dans son livre "Mémoires d'une fourmi" parle de son séjour à Lamto en 1982 où il a été accueilli par J-M Leroux.

Réf
- Leroux, J.M. (1977a). Densité des colonies et observations sur les nids de dorylines Anomma nigricans Illiger (Hym. Formicidae) dans la région de Lamto (Côte d'Ivoire). Bulletin de la Société Zoologique de France, 102, 51-62.
- Leroux, J.M. (1977b). Formation et déroulement des raids de chasse d'Anomma nigricans Illiger (Hym. Dorylinae) dans une savane de Côte d'Ivoire. Bulletin de la Société Zoologique de France, 102, 445-458.
- Leroux, J.M. (1979a). Possibilités de scissions multiples pour les colonies de dorylines Anomma nigricans Illiger (Hymenoptéres Formicide) en Côte d'Ivoire). Insectes Sociaux, 26, 13-17.
- Leroux, J.M. (1979b). Sur quelques modalités de disparition des colonies d'Anomma nigricans Illiger (Formicidae Dorylinae) dans la région de Lamto (Côte d'Ivoire). Insectes Sociaux, 26, 93-100.