A. senilis, la fourmi gitane (gypsy ant)

Alain Lenoir Mis à jour 11-Avr-2021     

J'ai longtemps travaillé sur cette espèce où il n'y a pas de vol nuptial pour la création d'une nouvelle colonie, celle-ci étant fondée par bouturage, découvert par Ledoux (1971). Elle pratique un bouturage particulier. L'ancienne reine quitte la colonie avec 85 % des fourmis et laisse derrière elle 15 % de ses filles. Les 15% restées seules se referons une gyne et elles pondront des œufs de mâles. Chez cette espèce, les ouvrières choisissent les débris pour le transport de liquides (Maak et al 2017) et ce sont seulement un petit nombre d'ouvrières à personnalité spécifique qui le font (Maak et al 2020).

Le comportement de foraging d'Aphaenogaster senilis a été étudié selon un modèle de physique "spin-glass" que je ne connais pas (Cristin 2020)

A. senilis, voir une petite vidéo de G. Renaud

A. senilis à Donana :

        

Le nid :       

Sur les appâts (biscuits) :

Sur une brindille :

Consommation de pétales :      

   

Transport de nymphes et d'ouvrières, de proies :

   

Une araignée prédatrice :

Réf
- Cristin, J. (2020). Occupancy patterns in superorganisms: a spin-glass approach to ant exploration. Royal Society Open Science 7. doi: 10.1098/rsos.201250. - Ledoux, A. (1971). Un nouveau mode de bouturage de société chez la fourmi Aphaenogaster senilis Mayr. C R Acad Sci Paris 273D: 83-85.
- Maák, I., G. Lorinczi, P. Le Quinquis, G. Módra, D. Bovet, J. Call and P. d'Ettorre (2017). Tool selection during foraging in two species of funnel ants. Animal Behaviour 123: 207-216. doi: http://dx.doi.org/10.1016/j.anbehav.2016.11.005.
- Maák, I., G. Roelandt and P. d'Ettorre (2020). A small number of workers with specific personality traits perform tool use in ants. eLife 9:e61298. doi: http://dx.doi.org/10.1016/j.anbehav.2016.11.005.