Police chez les fourmis

Alain Lenoir Mis à jour 06-Avr-2019

Les fourmis pratiquent-elles la police pour punir certains individus ? Par exemple si des ouvrières veulent pondre pour favoriser leur propre descendance au détriment de celle de la reine, d'autres ouvrières vont les empêcher de se reproduire. On a observé cela chez des abeilles, des guêpes et quelques fourmis (Ratnieks 1988, voir plus d'infos dans Passera et Aron p. 116-120)

Nous avons découvert une forme de police chez des fourmis Aphaenogaster senilis. Les ouvrières sont capables de pondre des oeufs haploïdes en absence de la reine, mais certaines échappent à l'inhibition royale et pondent même en présence de celle-ci (voir Tricherie). Il existe un mécanisme de régulation puisque ces ouvrières sont reconnues par les non-tricheuses car elles ont une odeur cuticulaire un peu différente et elles sont attaquées, leurs oeufs sont mangés. On parle de "police" dans la colonie (Ichinose and Lenoir 2009). L'existence d'un mécanisme de reconnaissance des tricheurs est discuté par Chapuisat (2009).

 Les ouvrières pondeuses agressées :

 

Autre exemple de tricherie chez une autre espèce d'Aphaenogaster : A. cockrelli où les tricheuses sont reconnues par leur profil d'hydrocarbures cuticulaires (Smith et al. 2008, 2009). Voir le profil

D'autres cas de police ont été découverts plus récemment chez les fourmis. C'est ainsi que Cerapachys biroi pratique le policing envers les pondeuses qui trichent (Teseo et al. 2013).

Voir
- Chapuisat, M. (2009). Social Evolution: The Smell of Cheating. Current Biology 19(5): R196-R198.
- Ichinose, K. and A. Lenoir (2009). Reproductive conflict between laying workers in the ant Aphaenogaster senilis. Journal of Ethology 27: 475-481. Pdf
- Passera, L. and S. Aron (2005). Les fourmis. Comportement, organisation sociale et évolution. Ottawa, Presses scientifiques du CNRC. 480pp.
- Ratnieks, F. L. W. (1988). Reproductive harmony via mutual policing by workers in eusocial Hymenoptera. American Naturalist 132: 217-236.
- Smith, A., B. Hölldobler and J. Liebig (2008). Hydrocarbon Signals Explain the Pattern of Worker and Egg Policing in the Ant Aphaenogaster cockerelli. Journal of Chemical Ecology 34(10): 1275-1282.
- Smith, A. A., B. Hölldober and J. Liebig (2009). Cuticular Hydrocarbons Reliably Identify Cheaters and Allow Enforcement of Altruism in a Social Insect. Current Biology 19(1): 78-81.
- Teseo, S., Daniel J. C. Kronauer, P. Jaisson and N. Châline (2013). Enforcement of Reproductive Synchrony via Policing in a Clonal Ant. Current Biology(0). http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2013.01.011