Olfaction des fourmis

Alain Lenoir - Mis à jour le 22-Avr-2020

Les fourmis sont uniques dans le monde des insectes parce qu’elles possèdent plus de 400 récepteurs odorants comparativement aux 60 à 80 chez d’autres insectes tels que les mouches à fruits et les moustiques. Seules les femelles en ont autant, les mâles en ont trois fois moins.

On commence à connaître aussi les récepteurs olfactifs, voir Slone (et al 2017) sur Harpegnathos

Comment une femelle de papillon peut-elle attirer un mâle à plusieurs kilomètres alors que la concentration des molécules doit être à peu près nulle ? Il est possible que ce soit comparable à ce que l'on appelle la mémoire de l'eau ... Luc Montagnier, célèbre découvreur du virus du Sida, croit à ce phénomène (Davet et Lhomme 2018)

Voir
-
400 récepteurs olfactifs chez les fourmis. Sc et Avenir novembre 2012, p. 36.
- Charpentier, J. (2017) Décoder les odeurs des fourmis. actualite.houseniawriting.com, 11 juillet 2017, p. https://actualite.housseniawriting.com/science/2017/07/11/decoder-les-odeurs-des-fourmis/22649/
- Davet, G. and F. Lhomme (2018). Luc Montagnier, le virus de la controverse. Le Monde 19-20 août 2018. p. 21.
- Slone, J. D., G. M. Pask, S. T. Ferguson, J. G. Millar, S. L. Berger, D. Reinberg, J. Liebig, A. Ray and L. J. Zwiebel (2017). Functional characterization of odorant receptors in the ponerine ant, Harpegnathos saltator. Proceedings of the National Academy of Sciences 114(32): 8586-8591. 10.1073/pnas.1704647114