Essaimage - Fourmis volantes

Alain Lenoir Mis à jour 24-Mar-2021

Les essaimages de fourmis sont des vols nuptiaux qui se produisent au début de l'été pour les Lasius niger (souvent vers le 14 juillet en Touraine) ou à l'automne pour les Myrmica ou les Messor en région méditerranéenne. Ces vols peuvent être spectaculaires et massifs. Les mâles vont disparaître très vite dans les 24 heures et les reines fécondées vont essayer de fonder un nouveau nid. Seulement environ 1/ 1000 vont réussir.

On voit régulièrement dans la presse et les sites web des histoires de fourmis volantes. Selon Claude Lebas (mail 14 octobre 2018) : "Un marronnier. Juin et octobre on a droit à la même histoire d'invasion de fourmis volantes. (voir lindependant). Ce sont des Messor barbarus à chaque fois. Pour illustration de la rigueur des papiers qui sortent sur le sujet, les mêmes photos, le même commentaire mais une détermination hasardeuse : ce sont des Lasius niger !!!! (voir herault-tribune). Il est possible que bon nombre soit tombé à la mer. Les vagues les ont ramenées à la plage.". Chez moi à côté de Pau les 9 et 11 octobre 2019 il y a eu un vol nuptial de Solenopsis, par milliers avec surtout des mâles .. Si cela avait été des Messor on aurait eu droit à des articles dans la presse..

Biterrois : des nappes de fourmis volantes mortes flottent au large de Valras-plage (lien). Sans doute des Messor :

Selon L'Indépendant "Cette année, le phénomène semble assez tardif mais s'explique par la longue période sans précipitations connue par le département. En effet, pour entamer leur vol nuptial les fourmis ont besoin de pluie. "Cela agit comme un signal pour les reines et les mâles. Tous comprennent que la période de fécondation est en cours. Selon les espèces, les femelles sont fécondées avant ou pendant le vol. La pluie a pour autre avantage de rendre le sol plus malléable permettant ainsi aux fourmis de creuser un trou pour leur futur nid plus facilement", détaille Mathieu Molet, maître de conférence en écologie à la Sorbonne." (10 octobre 2018).

Immense essaimage à El Jadida au Maroc le 8 novembre 2020, observé par Abdallah Dahbi. Il s'agirait de Messor marocanus selon Claude Lebas qui a observé un essaimage de Messor bouvieri ce même jour dans les Pyrénées-Orientales. La fin de l'automne est la période des essaimages de Messor.

       

Et le même jour "Panique sur les côtes d’Israël: des millions de fourmis géantes attaquent les baigneurs" (Lien).

Est-ce qu'il y a des phéromones volatiles qui permettent aux mâles de se regrouper ? On ne sait pas pour les fourmis, mais c'est en cours d'étude chez l'abeille. Les mâles de 2-3, 7-8 jours ne sont pas sensibles aux autres mâles et le deviennent à 12-15 jours, moment où ils essaiment. Leur profil d'hydrocarbures change et comporte plus d'alkanes saturés et d'alcènes (signe classique de vieillissement pour les alkanes) , et 9 substances volatiles (la plupart non identifiées) permettant sans doute au moins en partie l'attractivité (Bastin et al 2017).

Divers :
- Le match de Tsonga à Wimbledon perturbé… par une invasion de fourmis volantes (Le Figaro, 5 juillet 2018)
-
Dans le film "Jean de Florette" d'après le roman de Marcel Pagnol, Manon, la petite fille, apprend à piéger des oiseaux avec des reines volantes (sans doute de Messor).
- Un bel essaimage en montagne dans l'Ariège le 15 août 2020. Sans doute des Myrmica .. (Thomas Lenoir). Vidéo

Voir
- Bastin, F., F. Savarit, G. Lafon and J.-C. Sandoz (2017). Age-specific olfactory attraction between Western honey bee drones (Apis mellifera) and its chemical basis. PLOS ONE 12: e0185949. 10.1371/journal.pone.0185949