Ooceraea (Cerapachys) biroi

Alain Lenoir Mis à jour 22-Avr-2019

Cette fourmi parthénogénétique sans reines a été très étudiée au LEEC de Villetaneuse sous la direction de Pierre Jaisson. Le cycle de cette fourmi est très particulier avec deux phases, l'une active de 16 jours avec chasses (pillage d'autres espèces de fourmis) pour l'élevage des larves et ensuite de 18 jours pour la ponte (Ravary et Jaisson 2004, Michel 2007). Elle a été clonée en 2014 (Oxley et al 2014). Cerapachys biroi pratique le policing envers les pondeuses qui trichent (Teseo et al. 2013).

Daniel Kronauer a repris avec grand succès son étude. Il a fait la une de l'actualité avec plusieurs papiers très intéressants :

- avec un super papier dans Science sur le rôle de l'insuline dans la formation des reines chez Ooceraea (Cerapachys) biroi. Quand les reines sont en présence de larves cela inhibe le gène "ilp2" (insuline-like peptide 2) dans leur cerveau et elles arrêtent de pondre. Et si on injecte l'analogue de l'insuline elles continuent à pondre en présence des larves. Ce gène est retrouvé plus actif dans le cerveau des reines de 7 espèces étudiées. Les auteurs pensent que cela pourrait être une possibilité d'évolution vers l'eusocialité avec l'apparition de la caste reine (Chandra et al 2018, voir Rosier 2018). Voir Le gène de la royauté d'Alain Fraval

- et un autre sur la transcriptomique (Libbrecht et al 2018) où ils étudient l'expression des gènes pendant les deux phases du cycle. Ils identifient des gènes qui modulent la division du travail pour la reproduction, par exemple le gène de la transferrine ou de la vitellogénine.

- Sur les gènes des récepteurs odorants (ORs). Ils ont obtenu chez O. biroi une mutation du gène orco, fondamental dans la synthèse des récepteurs olfactifs. Cela rapproche ces "fourmis" des drosophiles qui ont 500 gènes ORs de moins que les fourmis (Trible et al 2017)

Voir
- Chandra, V., I. Fetter-Pruneda, P. R. Oxley, A. L. Ritger, S. K. McKenzie, R. Libbrecht and D. J. C. Kronauer (2018). Social regulation of insulin signaling and the evolution of eusociality in ants. Science 361(6400): 398-402. 10.1126/science.aar5723
- C.G. (2007). L'adaptabilité des fourmis. Pour la Science Octobre 2007, p. 31. Pdf
- Fraval A. (2018). Le gène de la royauté. Epingle n° 1188. http://www7.inra.fr/opie-insectes/epingle18.htm
- Libbrecht, R., Peter R. Oxley, L. Keller and Daniel Jan C. Kronauer (2016). Robust DNA Methylation in the Clonal Raider Ant Brain. Current Biology in press. http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2015.12.040
- Libbrecht, R., P. R. Oxley and D. J. C. Kronauer (2018). Clonal raider ant brain transcriptomics identifies candidate molecular mechanisms for reproductive division of labor. BMC Biology 16(1): 89. 10.1186/s12915-018-0558-8
- Michel (2007) Rien ne remplace l'expérience, même chez la fourmi. 7 août 2007, http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4377 Pdf .
- Oxley, Peter R., L. Ji, I. Fetter-Pruneda, Sean K. McKenzie, C. Li, H. Hu, G. Zhang and Daniel J. C. Kronauer (2014). The Genome of the Clonal Raider Ant Cerapachys biroi. Current Biology(0). http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2014.01.018
- Ravary, F. and P. Jaisson (2002). The reproductive cycle of thelytokous colonies of Cerapachys biroi Forel (Formicidae, Cerapachyinae). Insect. Soc. 49: 114-119. http://dx.doi.org/10.1007/s00040-002-8288-9
- Rosier, F. (2018). Comment la fourmi devient reine. Le Monde 8 août 2018. p. 19. Pdf
- Teseo, S., Daniel J. C. Kronauer, P. Jaisson and N. Châline (2013). Enforcement of Reproductive Synchrony via Policing in a Clonal Ant. Current Biology(0). http://dx.doi.org/10.1016/j.cub.2013.01.011
- Teseo, S., E. Lecoutey, D. C. Kronauer, A. Hefetz, A. Lenoir, P. Jaisson and N. Châline (2014). Genetic Distance and Age Affect the Cuticular Chemical Profiles of the Clonal Ant Cerapachys biroi. Journal of Chemical Ecology: 1-10. 10.1007/s10886-014-0428-y. Pdf
-
Trible, W., L. Olivos-Cisneros, S. K. McKenzie, J. Saragosti, N.-C. Chang, B. J. Matthews, P. R. Oxley and D. J. C. Kronauer (2017). orco Mutagenesis Causes Loss of Antennal Lobe Glomeruli and Impaired Social Behavior in Ants. Cell 170(4): 727-735.e710. https://doi.org/10.1016/j.cell.2017.07.001